Des chercheurs américains de l’Université de Columbia ont découvert que les flavanols – des substances chimiques végétales abondantes dans les fèves de « l’or brun » améliorent la mémoire chez les personnes âgées de 50 à 75 ans.

Les flavanols appartiennent à un groupe de composés appelés polyphénols, qui sont également abondants dans le vin rouge, le thé, l’huile d’olive, les oignons, les poireaux, entre autres.

Les flavanols sont des « constituants alimentaires bioactifs » qui protègent contre le vieillissement cognitif, améliorent les performances cognitives et stimulent le flux sanguin vers le cerveau, selon plusieurs études.

Méthode

Les chercheurs ont recruté 211 personnes en bonne santé âgées de 50 à 75 ans pour un essai, qui a duré 12 semaines. Au début et à la fin de l’étude, les participants ont entrepris une série de tests cognitifs pour évaluer leur réactivité intellectuelle et leur capacité à mémoriser. Les participants ont également a subi une imagerie par résonance magnétique (IRM) pour mesurer le flux sanguin dans le cerveau.

Au cours de l’essai, les participants ont été divisés en quatre groupes et ont reçu l’un des trois niveaux différents d’un supplément contenant des flavanols de cacao : « faible apport » (260 mg par jour), « apport moyen » (510 mg par jour) et « apport élevé » (770 mg par jour). Certains participants ont également reçu un placébo (0 mg de flavanols par jour) comme base de référence.

Ils ont ensuite été chargés de trois tests différents liés à la mémoire et aux fonctions cérébrales – un test d’apprentissage par liste, consistant à apprendre différentes lettres en séquence et à les relayer, et un test de tri de liste, impliquant le tri d’images d’objets, comme la banane et l’éléphant.

Résultats

Le régime alimentaire complété avec des flavanols de cacao semble avoir amélioré les performances uniquement sur la tâche de mémoire spécifique à l’apprentissage, a constaté l’équipe.

“Nous vivons  à une époque où –avec le vieillissement de la population- un domaine de recherche émergent cherche à déterminer quel est le bon régime alimentaire pour un cerveau vieillissant”, a déclaré le coordinateur de l’étude, Scott Small, professeur à l’Université de Columbia. «J’aimerais penser qu’il existe un moyen d’adapter un régime alimentaire pour inclure des flavanols, que l’on trouve dans de nombreux aliments», a-t-il ajouté.

Mars Inc, le chocolatier américain qui a soutenu le projet de recherche, a souligné que les experts testaient des flavanols, pas du chocolat : « Malheureusement, a-t-il dit, les flavanols sont détruits lorsque le cacao est transformé en chocolat, ce qui fait du chocolat une source peu fiable de ces composés ».

Des recherches antérieures ont déjà établi un lien entre des apports alimentaires plus élevés en flavonols et un risque réduit de développer une démence – le déclin continu du fonctionnement du cerveau.

D’autres recherches ont attribué aux flavanols la réduction de l’inflammation liée aux maladies cardiaques et la réduction des risques de caillots sanguins dangereux.

Notis©2021

Par Mary Maz