Quand il est question de perte de graisse, beaucoup de personnes perdent facilement « le focus », surtout lorsque le résultat escompté n’apparait pas rapidement. Or les programmes qui promettent des résultats immédiats aux problèmes de poids ont généralement des effets compromettants sur la santé, l’appétit et entrainent d’autres complications.

Il est donc essentiel de proscrire toute approche de solution rapide. Un résultat concluant prend beaucoup de temps et aussi de l’argent. Il faut parfois plusieurs mois avant de percevoir une preuve concluante qu’on a perdu quelques poids. Mais, cela ne signifie pas qu’il faut s’asseoir et attendre que tout se passe. Voici 05 conseils approuvés par les meilleurs nutritionnistes et spécialistes de la perte de graisse.

L’équilibre

L’équilibre de la variété est essentiel pour la santé, car le corps doit se nourrir de matières essentielles que sont les glucides, les protéines, les lipides, les vitamines, les minéraux et l’eau. Si la perte de graisse à court ou à long terme est l’objectif, il ne faut pas plaisanter avec cet équilibre qui ne sera jamais atteint avec des collations et repas qui ont le même contenu et la même saveur, jour après jour.

La graisse

Nous avons besoin de graisse pour le cerveau, le cœur, les nerfs, les os et la santé immunitaire. Ce besoin implique aussi bien les graisses saturées et que les graisses non saturées.

Pendant longtemps certains nutritionnistes financés par une mafia agro-industrielle sont parvenus à endoctriner la population avec la croyance que la graisse est source de maladie, tant et si bien que la «peur du gras» est presque devenue une épidémie mondiale.

poids02En vérité, à l’image de ce que représente le carburant pour une voiture, le corps fait bien un meilleur usage de la graisse pour produire de l’énergie au sein de chaque cellule et ce beaucoup plus que les grains et les amidons – qui sont régulièrement recommandés comme la pierre angulaire d’un régime alimentaire sain.

La consommation à outrance des substances de substitution est responsable, dans beaucoup de cas, du déséquilibre du sucre dans le sang. Ce qui peut encourager l’insuline et la résistance à la leptine, sur un long terme. Les alternatifs à la consommation de graisse peuvent également être responsables de tour de taille en constante expansion et une incapacité à perdre du poids, en raison de l’addiction à laquelle ils conduisent souvent.

Donc, un soupçon de crème dans votre café, une noix de beurre de bonne qualité sur vos légumes, un morceau de fromage dans un casse-croûte ne vous feront certainement pas de mal. Bien au contraire.

Le rythme

Certains sont favorables à deux ou trois bons repas par jour, d’autres ne peuvent pas passer la journée sans un peu de nourriture à consommer toutes les heures. De fait, il n’y a pas de bonne ou mauvaise voie pour la perte de graisse. Chacun doit tout simplement déterminer quelle voie convient à ses goûts, son calendrier et son mode de vie. Le plus important est d’être sûr de consommer la meilleure nourriture quel que soit l’itinéraire choisi.