Vos Excellences, Mesdames et Messieurs.

“Nous, les peuples des Nations Unies”.

Ce sont les premiers mots de la Charte des Nations Unies.

Une charte qui met les gens au centre.

Un engagement à donner à chaque personne dans le monde une voix sur son avenir.

David Attenborough

Une promesse d’aider à protéger les plus faibles, y compris les plus forts, de la guerre, de la famine et d’autres catastrophes causées par l’homme.

À l’heure actuelle, nous sommes confrontés à un désastre créé par l’homme à l’échelle mondiale.

Notre plus grande menace depuis des milliers d’années a un visage, un nom : Le Changement Climatique !

Si nous n’agissons pas maintenant, l’effondrement de nos civilisations et l’extinction d’une grande partie du monde naturel sont à l’horizon.

Les Nations Unies constituent une plate-forme unique capable d’unir le monde entier.

Et comme l’Accord de Paris l’a prouvé, ensemble, nous pouvons réaliser de réels changements.

À ce moment crucial, les Nations Unies ont invité les peuples du monde à faire entendre leur voix en leur donnant une place.

Les Nations Unies, c’est « Le siège du peuple », qui donne à tous la possibilité de se joindre aujourd’hui, virtuellement, concrètement et de parler directement aux décideurs (…).

Je ne suis ici que pour représenter la «voix du peuple»: pour exprimer nos pensées, préoccupations, idées et suggestions collectives.

C’est notre message “Nous, les peuples”.

Les gens du monde se sont exprimés. Leur message est clair.

Le temps presse.

Ils veulent que vous, les décideurs, agissiez maintenant.

Ils sont derrière vous, avec la société civile pour vous accompagner dans la prise de décisions difficiles, mais également disposé à faire des sacrifices dans leur vie quotidienne.

Pour aider à faire changer les choses, il faut aider les gens à découvrir les gestes simples qu’ils peuvent effectuer au quotidien, car ils reconnaissent qu’ils doivent eux aussi jouer leur partition.

Dirigeants du monde, il est temps d’agir.

La survie des civilisations et du monde naturel dont nous dépendons est entre vos mains.

Notis©2019

*Par David Attenborough, scientifique, écrivain et naturaliste britannique