Le footballeur international, Wilfried Zaha, ne fait pas que dribler et (faire) marquer des buts ; en dehors des stades, il mène aussi des actions caritatives.

A preuve, début octobre 2019, Monsieur Zaha a remporté un prix dans la catégorie « Philanthropic Endeavour » du Best of Africa Awards. Ce prix est la récompense de son engagement désintéressé en Côte d’Ivoire, le pays de sa naissance.

A l’issue de cette sympathique cérémonie, Wilfried Zaha a déclaré : “Je suis très orientée vers la famille; j’ai une grande famille et je suis convaincu que l’unité est une grande chose. C’est pourquoi j’utilise ma plate-forme pour aider les gens de chez moi”.

“J’ai donné 10% de mon salaire, de mon premier salaire, à quelqu’un qui là-bas n’a rien, à quelqu’un qui a moins de chance, aux mères qui sont seules (…).  J’aide l’orphelinat fondé par ma sœur, appelé « L’espoir de Tamara ». Je m’en occupe fondamentalement.

« Aider tous ces enfants qui n’ont rien, s’occuper d’eux m’apporte de la joie.»…

« Je ne le fais pas pour les honneurs ou quoi que ce soit. Les gens pensent que je joue juste au football ici [en Angleterre] et que tout ce que je fais est ici, mais je tiens à mon pays et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir. Cela vient du cœur et je le fais pour mon pays et c’est tout ce qui compte pour moi. »

« Je suis juste un gars normal qui a réussi à s’en sortir à partir de rien, qui a réussi à devenir footballeur, qui cherche à réaliser son rêve en aidant les plus démunis dans son pays »

« Tout le monde peut le faire. Tu peux venir de rien, tu peux venir d’un tout petit  village, ensuite être béni et finalement aider les gens. Je suis juste fier d’être Africain ».

« C’est énorme pour moi, je suis fier parce que mon pays est aussi connu grâce à des joueurs, tels que Yaya Touré, Kolo Touré, Didier Drogba, il y a beaucoup de noms que je pourrais nommer, c’est énorme et je suis heureux de pouvoir participer à l’histoire et la culture du football en Afrique. »

« Personnellement, j’ai le sentiment que j’ai pris la bonne décision [en choisissant la Côte d’Ivoire et non l’Angleterre] parce que j’ai plus de chance de laisser un héritage dans mon pays d’origine.

« Mon objectif est de gagner d’abord la CAN [Coupe d’Afrique des Nations] car l’équipe nationale, « Les Eléphants » est une équipe si talentueuse.  Nous avons la capacité de le faire, mais aussi de nous qualifier pour une Coupe du monde et d’aller aussi loin que possible. Nous avons dans cette équipe avons tellement joueurs talentueux, nous devons juste être solidaire et travailler ensemble. »

Notis©2019

Par Sidney Usher