Sean Connery est décédé, le 31 octobre 2020, paisiblement dans son sommeil aux Bahamas, après avoir été “malade pendant un certain temps”, a déclaré son fils, Jason Connery.

L’acteur écossais était surtout connu pour son interprétation de James Bond ; il fut le premier à porter le rôle sur grand écran et à apparaître dans sept des thrillers d’espionnage*.

Sa carrière d’acteur a duré cinq décennies et il a remporté un Oscar en 1988 pour son rôle dans « The Untouchables ». Les autres grands films où apparait sa séduisante silhouette  sont, notamment, « The Hunt for Red October », « Highlander », « Indiana Jones  and the Last Crusade »  et «  The Rock ».

Mr Universe

Né Thomas Sean Connery dans une famille ouvrière du quartier Fountainbridge d’Édimbourg (Ecosse), il quitte l’école à 14 ans et trouve un emploi de laitier. Une variété d’autres emplois ont suivi, notamment, comme ouvrier et chauffeur de camion, puis un passage dans la Royal Navy avant “une fin anticipée pour cause médicale”.

Il s’est intéressé à la musculature et c’est une visite à Londres en 1953 pour participer au concours Mr Universe qui a lancé sa carrière d’acteur.

La future star de James Bond en a profité pour une audition dans le cadre d’une production du West End de South Pacific et a décroché un role de figurant. D’autres rôles sur scène ont suivi et il a également fait irruption dans la télévision et le cinéma, remportant finalement un rôle de premier plan dans le film Disney de 1959 “Darby O’Gill et les petits gens”.

Mais c’était le casting comme 007 qui l’a catapulté dans la sphere de la célébrité internationale.

Le vrai Bond

Sean Connery a eu sa première apparition dans un film majeur en 1957, intitulé « le gangster britannique …». Il a débuté sa série de James Bond dans « Dr No en 1962 » et a continué à apparaître dans cinq autres films officiels – et le non officiel jusqu’à « Never Say Never Again » en 1983. Il était largement considéré comme le meilleur acteur à avoir joué 007, souvent nommé comme tel dans les sondages.

Sean Connery a fait sien le personnage de James Bond, mêlant impitoyable et esprit sardonique. Beaucoup de critiques n’ont pas aimé et certaines critiques étaient cinglantes. Mais le public n’était pas d’accord. Les scènes d’action, le sexe et les lieux exotiques étaient une formule attrayante. En vérité, grâce à ses interprétations, la série « James Bond » est désormais une pièce de musée.

Les scènes d’action sont toujours palpitantes, mais le sexe frôle trop souvent le non-consensuel. Heureusement, cela fait un moment que 007 a « giflé » une femme dans le dos et forcé un baiser. Reste que la performance de Connery était de son temps, appréciée par des millions des deux sexes et a donné au grand écran une icône.

L’acteur écossais  a été fait chevalier par la reine d’Angleterre au palais de Holyrood en 2000.

Les Hommages

Les producteurs  Michael G Wilson et Barbara Broccoli se sont dits «dévastés par la nouvelle» de sa mort. Ils ont dit: “Il était et restera toujours dans les mémoires comme le James Bond original, dont l’entrée indélébile dans l’histoire du cinéma a commencé quand il a annoncé ces mots inoubliables” le nom de « Bond … James Bond “. “Il a révolutionné le monde avec son portrait cruel et spirituel de l’agent secret sexy et charismatique. Il est sans aucun doute largement responsable du succès de la série de films et nous lui en serons éternellement reconnaissants.”

Le réalisateur de Star Wars George Lucas, qui a également créé le personnage d’Indiana Jones, a déclaré que Sir Sean “a laissé une marque indélébile dans l’histoire du cinéma. Il occupera toujours une place spéciale dans mon cœur en tant que père d’Indy. Avec un air naturel d’autorité et d’intelligente, un sens sournois du méfait comique, seul quelqu’un comme Sean Connery pouvait immédiatement rendre Indiana Jones aussi attachant. ”

Sir Sean était un partisan de longue date de l’indépendance écossaise, affirmant lors d’entretiens à l’approche du référendum de 2014 qu’il pourrait revenir de son domicile aux Bahamas pour vivre en Écosse s’il votait pour se séparer du reste du Royaume-Uni. Le Premier ministre écossais, Nicola Sturgeon, a déclaré: “J’ai eu le cœur brisé d’apprendre ce matin le décès de Sir Sean Connery. Notre nation pleure aujourd’hui l’un de ses fils les plus chéris.

La peintre Maroco-française de 91 ans, Micheline, qui a rencontré l’Ecossais en 1970 lors d’un tournoi de golf et est devenue sa deuxième épouse, lui a rendu un hommage émouvant: “Il était atteint de démence et cela l’a ravagé. Son souhait de partir sans faire de bruit a été exaucé.”

“Il était magnifique et nous avons eu une vie merveilleuse ensemble. C’était un modèle d’homme. Ça va être très dur sans lui, je le sais. Mais cela ne pouvait pas durer éternellement et il est parti paisiblement.”

Notis©2020

Par Sidney Usher

*les 007 de Sean Connery :

-James Bond 007 contre Dr No (1962)

-Bon Baisé de Russie (1963)

– Goldfinger (1964)

– Opération tonnerre (1965)

-On vit que deux fois (1967)

– Les diamants sont éternels (1971)

– Jamais plus jamais (1983)