Une Australienne s’est réveillée après une opération des amygdales pour découvrir qu’elle avait un accent irlandais – bien qu’elle n’ait jamais été dans le pays.

Gie Mcyen a posté une vidéo sur son compte TikTok deux jours après avoir subi une opération à la gorge et a été choquée de constater qu’elle n’avait plus son accent australien: “Je me suis réveillé avec un accent irlandais la veille et j’ai pensé que j’allais me réveiller de ce rêve étrange. Mais non, mon accent australien est parti pour de bon ”, a-t-elle sous-titré le clip.

Après deux semaines de recherche et de rencontre avec les médecins, Mme Mcyen pense qu’elle est atteinte du syndrome de l’accent étranger, une maladie généralement causée par une lésion cérébrale qui voit les personnes atteintes perdre leur accent naturel.

syndrome de l’accent étranger fait que les personnes souffrent de prononcer des voyelles de différentes manières, de bouger leur langue et leur mâchoire de manière différente tout en parlant pour produire un son différent et même de substituer des mots à d’autres qu’ils n’utilisent pas normalement.

Le syndrome peut durer des mois ou des années, ou parfois même être permanent.

Le premier cas fut décrit par le neurologue français Pierre Marie en 1907 : une Parisienne victime d’une attaque cérébrale (probablement la rupture ou l’occlusion d’une artère du cerveau), restée paralysée de la moitié droite de son corps, attrapa d’un seul coup l’accent alsacien.

Sur une autre patiente historique, on a plus de détails : l’expert des troubles du langage Georg Herman Monrad-Krohn a décrit en 1943 l’histoire d’une Norvégienne, Astrid L., blessée au lobe frontal gauche lors d’un bombardement. Elle serait restée plusieurs jours inconsciente puis paralysée du côté droit. Avant que d’autres perturbations n’apparaissent : notamment, elle avait du mal à dénommer des objets aussi simples qu’une boîte d’allumettes, et commettait de nombreuses fautes de grammaire. Avec le temps, elle retrouva une expression correcte et fluide, mais avec une intonation que ses compatriotes assimilèrent à un accent allemand, un détail fort gênant pour elle pendant la guerre…

Depuis sa découverte en 1907, il n’y a eu que 100 cas signalés.

Notis©2021

Par Mary Maz.