Les drones (ou “véhicules aériens sans pilote») sont beaucoup plus précis que les autres instruments de pointe pour surveiller les colonies d’oiseaux de mer dans les environnements tropicaux et polaires. De par leur précision, ces merveilles technologiques  pourraient, dans un proche avenir, être largement utilisés pour des recherches écologiques, en général, et la protection des animaux sauvage, en particulier.

Les scientifiques ont comparé les images de colonies d’oiseaux prises à partir du sol et celles capturées par des drones. Les colonies concernent trois types d’oiseaux de mer: les frégates, les sternes et les pingouins. Ils ont constaté que les images des drones étaient beaucoup plus nettes (environ 10% plus de précision) que celles réalisés par le personnel au sol.

Les drones ont été alimentés par des batteries lithium-polymère et contenaient des caméras d’imagerie numérique de pointe connectées à de petits ordinateurs.

Les tests de comptage ont été effectués à Ashmore Reef (tropicale) et sur l’île Macquarie (Sub-Antarctique). Le Territoire des îles Ashmore est un territoire inhabitée de l’Australie, composé de quatre îles tropicales de basse altitude dans deux récifs distincts. Là vivent plusieurs oiseaux de mer, dont les pétrels. L’île Macquarie, quant à elle, se trouve dans le sud-ouest du Pacifique, à mi-chemin entre la Nouvelle-Zélande et l’Antarctique. Fait intéressant, cette île accueille toute la population des manchots royaux au cours de leur saison de nidification annuelle.

dronecolo2

La raison pour laquelle les drones ont produit de meilleurs résultats est due aux avantages du suivi aérien et la capacité de manœuvrer les drones dans des endroits difficilement accessibles.

L’efficacité des drones

Le Dr Rohan Clarke, co-auteur de l’expérimentation, a décrit comment les drones sont particulièrement utiles pour détecter les oiseaux de mer: «Jusque-là, il était difficile de savoir si la technologie de drone serait aussi précise pour la surveillance de la taille des populations d’animaux sauvages. Notre dernière recherche a démontré qu’un très haut degré de précision peut être obtenue en utilisant la technologie des drones pour surveiller la faune ».

dronecoslide2

L’étude a été initialement publiée dans la revue « Rapports scientifiques », sous le titre « La surveillance précise de la faune par l’utilisation des véhicules aériens sans pilote. »

Notis©2016