Le championnat de football le plus « massif » du monde,  dénommé « Premier League » est ouvert. Cette nouvelle saison -2020/2021- sera sans doute (aussi) passionnante, avec pour rôle principal le FC Liverpool de Jurgen Klopp qui défend son titre face à des « animaux blessés » et/ou assoiffés de titres.

Au seuil du début de cette longue compétition, voici quelques éléments de réponse à trois questions qui enflamment les passionnés de Football:

1) Manchester City comblera-t-il son l’écart sur Liverpool?

City ne perdra pas le nombre de matchs disputés la saison précédente. Neuf défaites – c’était absolument époustouflant! Cela n’enlève rien aux réalisations de Liverpool, mais cette nouvelle saison risque de se terminer comme celle de 2018-19 où seul un point les séparait à la fin.

Kevin De Bruyne de Manchester City et Virgil van Dijk de Liverpool en action lors du match de Premier League entre Manchester City et Liverpool FC au stade Etihad le 2 juillet 2020 à Manchester, Royaume-Uni. (Photo par Visionhaus)

Ne pas avoir Lionel Messi ne peut que porter un coup dur à City, qui était déjà un animal blessé. Ils ont terminé 18 points derrière Liverpool. Ils ont perdu contre Lyon en quarts de finale de la Ligue des champions alors que la phase à élimination directe de cette compétition représentait une belle opportunité.

Malgré cet esprit revanchard, les préparatifs pour la nouvelle campagne ont été perturbés par les tests positifs de coronavirus d’Aymeric Laporte et Riyad Mahrez. La dernière course au titre était aussi bonne qu’à Noël parce que City était bien en deçà des normes fixées en 2017-18 et 2018-19. Guardiola sera exigeant envers son groupe. Mais cela vat-il suffire ?

2) Frank Lampard ou Ole Gunnar Solskjaer peuvent-ils vaincre City et Liverpool?

Le coach de Chelsea a bénéficié d’un recrutement en or massif. Sa ligne avant semble formidable avec les ajouts de Timo Werner, Kai Havertz et Hakim Ziyech. Mais, le travail défensif reste un chantier, à l’image du nombre de buts concédés face aux quatre meilleurs clubs au titre de la saison 2019-20: Liverpool 33, City 35, United 36 et Chelsea 54, à titre comparatif.

C’est une préoccupation. Monsieur Lambard espère que Thiago Silva et l’arrière gauche Ben Chilwell pourront améliorer cette lacune, accompagnés par Malang Sarr de Nice.

Cela étant, il serait surprenant que Chelsea ou Manchester United finisse dans les deux premiers. Car Lampard ou Ole Gunnar Solskjaer n’a pas encore la constance nécessaire pour troubler le sommeil de City ou Liverpool. Aucun de ces deux clubs ne deviendra champion cette saison, mais ce sont là définitivement des forces émergentes. Souvent, les équipes dépensent avec frénésie et rien ne change vraiment. Cela dit les joueurs que Chelsea a ajoutés à son écurie lui créditera d’un facteur de peur.

Jose Mourinho peut-il faire mieux?

Monsieur Mourinho ne va pas gagner la Premier League ou la Ligue des champions avec Tottenham parce que l’équipe n’est tout simplement pas à ce niveau. Mais on peut le voir remporter l’une des coupes nationales. L’homme est un vainqueur en série et gagner la FA Cup serait incroyable pour cette équipe qui traine un boulet de « looser ».

Nous connaissons les antécédents de Mourinho – il a remporté un trophée dans tous les clubs qu’il a dirigé et 25 au total à travers l’Europe. Nous serions donc stupides de dire qu’il ne peut pas le faire à Tottenham aussi.

Plusieurs membres de l’équipe qui a atteint la finale de la Ligue des champions en 2019 sont toujours là, Harry Kane inclus. Eric Dier est utilisé comme défenseur central, qui semble être sa meilleure position. Pierre-Emile Hojbjerg est un bon élément et Matt Doherty des Wolves a été un recrutement judicieux.

En raison de la facture d’un milliard de livres dépensé par Tottenham pour son stade, le club est soumis à d’énormes contraintes financières. Mourinho ne peut pas simplement sortir le chéquier, comme il aurait pu le faire dans le passé. Il doit retrousser ses manches et faire les choses différemment.

Notis©2020

Par Sidney Usher