Dans son premier discours en tant que président, Joe Biden a déclaré que «la démocratie a prévalu» et a appelé les Américains à unir le pays et à «mettre fin à cette guerre incivile».

Le 46ème Président a promis d’être un président pour tous les Américains et a parlé dans un langage général de la préservation de la démocratie et de mettre fin au cynisme de ceux de tous les horizons politiques pour rapprocher le pays. “Nous pouvons le faire si nous ouvrons nos âmes au lieu d’endurcir nos cœurs”, a déclaré Biden.

Cependant, le nouveau président n’a pas ignoré les réalités difficiles auxquelles le pays est toujours confronté. En effet, son investiture du 20 janvier 2021 est intervenu au moment où les États-Unis passaient la barre de plus de 400000 morts, à la suite de la pandémie du coronavirus, et à peine deux semaines après qu’une foule violente incitée par son prédécesseur ait envahi le Capitole.

«Je sais que parler d’unité peut sembler un fantasme insensé de nos jours. Je sais que les forces qui nous divisent sont profondes et réelles. Mais je sais aussi que cette situation n’est pas nouvelle », a déclaré Biden. «Notre histoire a été une lutte constante entre l’idéal américain, selon lequel nous sommes tous créés égaux, et la dure et laide réalité du racisme, du négationnisme, de la peur et de la diabolisation nous déchirent depuis longtemps ».

En revenant sur les moments précédents de l’histoire américaine, Biden a rappelé à son public que les États-Unis avaient fait face à de nombreux moments difficiles au fil des ans. Il a cité Abraham Lincoln qui avait signé la proclamation d’émancipation en 1863 et a déclaré que ce dernier avait alors écrit: “Si jamais mon nom entre dans l’histoire, ce sera pour cet acte. Et toute mon âme réside dans cet acte”. Monsieur Biden a répété cette phrase et a promis de mettre le même effort dans la tâche qui l’attend désormais.

«Aujourd’hui, en ce jour de janvier, toute mon âme est dans ce projet – rassembler l’Amérique, unir notre peuple, unir notre nation. Je demande à chaque Américain de se joindre à moi dans cette cause», a déclaré Biden.

Biden a déclaré que son premier acte en tant que président est de demander aux personnes assemblées de se joindre à lui dans un moment de prière silencieuse pour se souvenir des Américains emportés par la pandémie.

Le 46ème Président a juré de combattre non seulement le virus apparu en 2019, mais aussi le racisme, le changement climatique et de ramener l’Amérique sur la scène mondiale. «Je défendrai l’Amérique», a-t-il promis. “Ensemble, nous écrirons une histoire américaine pleine d’espoir et non de peur, d’unité non de division, de lumière et non d’obscurité.” a déclaré Biden.

Notis©2021

Par Sidney Usher