Les chrétiens sont «de loin le groupe religieux le plus persécuté» et subissent ce qui constitue un génocide dans certaines parties du monde, conclut un rapport.

« Décimation régionale »

Les chrétiens sont pourchassés au Moyen-Orient, notamment, et contraints à l’exode. Dans de telles conditions, la religion chrétienne  pourrait être anéantie dans certaines régions “où ses racines sont pourtant bien encrées depuis des millénaires”, a révélé l’étude réalisée sous la houlette du  Dr Philip Mounstephen, évêque de la ville de Truro (Royaume Uni), avec l’appui logistique du Ministère Britannique des affaires étrangères.

L’étude révèle que les chrétiens sont “harcelés” dans plus de pays que tout autre groupe religieux, en particulier dans les pays à majorité musulmane du Moyen-Orientet d’Afrique du Nord.

Au moins 245 millions de chrétiens subissent une ” persécution particulièrement cruelle” dans 50 pays, soit une augmentation de 30 millions par an.

Plus précisément, des centaines de milliers de chrétiens ont été attaqués -et le sont encore- par des groupes extrémistes en Syrie, en Iraq, en Égypte, au nord-est du Nigéria et aux Philippines, ainsi qu’en Inde et en Chine.

L’étude note que sur la scène du Moyen-Orient se déroule une “décimation de certains groupes confessionnels les plus anciens” et a appel à une intervention urgente des autorités publiques.

« Rectitude politique »

S’exprimant à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, au cours de sa tournée de cinq jours en Afrique, le ministre des affaires étrangères britannique,  M. Hunt – un chrétien engagé – a déclaré: “Je pense que nous sommes tous encore plongés dans un sommeil profond pendant des millions de chrétiens sont sous le feu des persécutions. Je pense que nous avons évité de parler de « persécution chrétienne » parce que nous sommes un pays chrétien et que nous avons un passé colonial.”

“C’est en partie pour des raisons de rectitude politique que nous avons évité jusqu’à présent de nous confronter à ce problème. Je pense qu’il y a une crainte mal placée qu’il soit colonialiste de parler d’une religion associée aux puissances coloniales.”

Manifestation de chrétiens au Pakistan

Commentant sont rapport le révérend  Mounstephen a déclaré: «Au travers de mes expériences précédentes … j’étais conscient de la terrible réalité de la persécution. Mais pour être honnête en préparant ce rapport, j’ai été vraiment choqué par la gravité, l’ampleur et la portée du problème.

“Cela nous oblige en Occident à nous poser des questions difficiles, dont la moindre est celle-ci: pourquoi avons-nous été si aveugles devant cette situation pendant si longtemps?”

Il a déclaré qu’il était “ironique” que “les laïcs occidentaux, les extrémistes islamistes et les régimes autoritaires” partagent la même idée fausse que le christianisme est “une expression du privilège blanc et occidental”. En fait, le christianisme est la religion des pauvres du monde entier. »

M. Mounstephen a ajouté que le changement climatique, ainsi que le déni du droit à la conviction religieuse, constituent la plus grande “menace pour l’épanouissement de l’humanité”.

Notis©2019

Par Sidney Usher

Crédit Photos