Dans son message du Nouvel An, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a déclaré que le monde va mal, avant d’ajouter: “Le jour du Nouvel An 2018, je ne lance pas d’appel, je lance une alerte – une alerte rouge pour notre monde. ”
Il a poursuivi: “Alors que nous commençons tout doucement à entrer dans la nouvelle année, je demande l’unité …”

“Nous pouvons régler les conflits, vaincre la haine et défendre les valeurs universelles, mais nous ne pouvons le faire qu’ensemble.”
Reprenant l’idée centrale de son message lu en janvier 2017, lors de son investiture au poste de secrétaire général – dans lequel il appelait à la paix – Guterres a déclaré que « les conflits se sont intensifiés, les inquiétudes mondiales sur les armes nucléaires ont augmenté, les inégalités se sont creusées, le nationalisme et la xénophobie sont en hausse. »

Il a souligné que la coopération et la collaboration nationale et internationale devraient être la voie à suivre en 2018, en disant: “L’unité est la voie, notre avenir en dépend”.
Il a ensuite exhorté les dirigeants «de partout dans le monde à prendre la résolution de réduire les écarts, combler les fossés, reconstruire la confiance en rassemblant les différentes couches de la population autour d’objectifs communs».

Notis©2018