Cheslie Kryst, 30 ans, était avocate et a également animé « Extra », une émission de divertissement. Elle a remporté le concours Miss USA en 2019 et a utilisé ses compétences juridiques pour faire avancer la réforme de la justice sociale et pénale.

Kryst, âgée de 30 ans, avait un appartement au neuvième étage de l’immeuble de luxe de West 42nd Street dans le centre de Manhattan. Elle a sauté du 29ème étage de la tour de 60 étages, le dimanche 30 janvier 2022, vers 7h15 et a été retrouvée morte sur le trottoir enneigé.

Elle a sauté d’une zone ouverte sur tout le bâtiment après avoir été vue pour la dernière fois sur la terrasse du 29e étage, ont indiqué des sources.

Quelques heures seulement auparavant, Kryst avait écrit sur sa page Instagram : « Puisse cette journée vous apporter repos et paix ».

La fille bizarre

La police a trouvé une note dans l’appartement indiquant qu’elle voulait tout laisser à sa mère, également ancienne miss. Il n’y avait aucune explication pour ses actions dans la note.

En tant que Miss Caroline du Nord, Kryst a capturé le diadème de Miss USA portant une tenue ailée scintillante pour le concours national de costumes, en clin d’œil à « I Know Why the Caged BIrd Sings » de Maya Angelou.

Pendant la compétition, elle s’est décrite comme une « enfant bizarre » qui fait maintenant partie de la première génération de femmes vraiment autonomes.

Lorsqu’on lui a demandé lors du tour final d’utiliser un mot pour résumer sa génération, Kryst a répondu « innovante ».

« Je me tiens ici au Nevada, dans l’État qui a la première législature à majorité féminine de tout le pays », a-t-elle déclaré. «La mienne est la première génération à avoir cet état d’esprit tourné vers l’avenir qui a inclus l’inclusivité, la diversité, la force et l’autonomisation des femmes. J’ai hâte de continuer à progresser dans ma génération ».

Kryst a déclaré que son intérêt pour les concours a commencé à l’âge de 10 ans, en regardant sa mère défilé au concours de Mis North Carolina en 2002.

« C’était une période de ma vie où je ne savais pas » qui j’étais et où je n’avais pas confiance en moi. J’étais cette petite fille bizarre qui avait un monosourcil et qui n’avait pas d’amis. Mes cheveux étaient toujours tirés en arrière. Je pensais que je voulais être comme elle », a-t-elle déclaré.

Kryst a ensuite participé à des concours au lycée : « Je ne peux pas dire que les concours vous rendent belle. Je pense qu’ils vous rendent plus confiant en la personne que vous êtes », a-t-elle déclaré. « Je suis toujours ce même gamin bizarre. J’aime toujours lire des livres. Et à la fin de la journée, j’aime m’asseoir seul dans ma maison et regarder des films. Mais je pense que les concours m’ont appris tout cela, et c’est vraiment ma mère qui m’a initié à cela et m’a attiré vers l’apparat ».

Kryst est née à Jackson, dans le Michigan, d’un père blanc polono-américain et d’une mère noire,

April Simpkins, lauréate de Mme North Carolina en 2002. Elle a grandi à Charlotte et est diplômée de l’Université de Caroline du Sud.

Elle a ensuite obtenu son diplôme en droit de l’Université Wake Forest de Winston-Salem, en Caroline du Nord, où elle a participé à un certain nombre d’activités, notamment la National Black Law Students Association, selon sa page LinkedIn.

Après avoir passé le barreau, elle a travaillé comme avocate associée chez Poyner-Spruill LLP à Charlotte entre septembre 2017 et mai 2019 en tant que membre de l’équipe de litige civil du cabinet.

L’âge limite

En mars de l’année 2020, Kryst a écrit qu’elle avait été harcelé en ligne et comment gagner Miss USA à l’âge de 28 ans avait fait d’elle une cible pour les intimidateurs vieillissants.

Cheslie Kryst était la candidate la plus âgée à avoir remporté le concours, et elle s’est également éloignée de la norme avec sa passion pour la justice sociale – elle était une avocate formée et une avocate de Black Lives Matter.

Dans l’une de ses dernières vidéos TikTok, Kryst a révélé qu’elle ne voulait plus pratiquer le droit parce qu’elle en avait marre de ce qu’elle appelait des microagressions constantes et un manque de diversité. Dans une vidéo posté cinq jours avant son saut tragique, elle a expliqué à un fan qu’elle avait du mal à répondre aux exigences en matière d’heures facturables et que cela ressemblait à « échanger des heures de ma vie pour être payée ».

Écrivant avant son 30e anniversaire pour le magazine Allure, elle a déclaré de manière obsédante : « Chaque fois que je dis « j’ai 30 ans », je recule un peu. Parfois, je réussis à masquer cette réaction inconfortable par de l’excitation ; d’autres fois, mon enthousiasme semble creux, comme un mauvais jeu… Avoir 30 ans me rappelle froidement que je manque de temps pour avoir de l’importance aux yeux de la société – et c’est exaspérant ».

Elle a raconté comment après avoir remporté le concours en 2019, certains ont demandé que la limite d’âge soit abaissée parce qu’ils pensaient qu’elle était trop vieille et comment elle a été traquée sur les réseaux sociaux pour son corps athlétique, devant supprimer les « émojis vomi » sous certains de ses photos sur Instagram.

Cheslie Kryst semblait avoir une âme agitée dans un corps bien fait. Juste après sa mort une source policière a déclaré au New York Post : « Non seulement elle était belle, mais elle aussi était intelligente – elle était avocate. Elle a eu une vie dont tout le monde aurait rêvé ou serait jaloux. … C’est tellement triste. »

Notis©2022

Par Mary Maz