Aujourd’hui, les risques ne sont pas un secret: le tabagisme stoppe la formation des cellules cérébrales, amincit le cortex cérébral (la couche externe ridée responsable de la conscience) et affame le cerveau en oxygène. Il est juste de dire qu’Einstein était intelligent malgré cette habitude et pas à cause de cette habitude aujourd’hui qualifiée de dangereuse.
Une analyse de 20 000 adolescents aux États-Unis, dont les habitudes et la santé ont été suivies pendant 15 ans, a révélé que, indépendamment de l’âge, de l’origine ethnique ou de l’éducation, les enfants plus intelligents fument plus souvent que les autres. Les scientifiques ne savent toujours pas pourquoi, bien que ce ne soit pas vrai partout: dans beaucoup de pays, les fumeurs tendent à avoir des QI plus faibles.
Sans chaussettes
Aucune liste des excentricités d’Einstein ne serait complète sans une mention de son aversion radicale pour les chaussettes. «Quand j’étais jeune», écrit-il dans une lettre à son cousin – et plus tard, sa femme – Elsa, «j’ai découvert que le gros orteil finit toujours par faire un trou dans une chaussette. Alors j’ai arrêté de porter des chaussettes ».


Malheureusement, aucune étude n’a examiné directement l’impact du port d’une chaussure sans chaussettes ou encore de la veste sans la cravate. Cependant, il est maintenant prouvé que le fait de porter des vêtements décontractés, par opposition à une tenue plus formelle, est associé à une bonne performance au travail.
Notis©2018