Un personnel composé d’amis a tendance à mieux performer qu’une équipe dans laquelle les gens n’ont que des relations professionnelles, selon un rapport de synthèse. Pourtant, avoir et garder des amis au travail peut être plus compliqué qu’une étude aussi complète soit-elle pourrait le laisser croire. La contribution d’un ami à un grand projet, qui vous tient à cœurs, peut le faire  capoter, tout simplement  parce qu’il n’aura pas ou aurait mal exécuté sa partition. Ce qui signifie que  vous aurez à le faire à sa place. Devant ce gâchis intégral, que dire et faire sans que cela ne nuise à cette amitié?

Multiplexe

les psychologues emploient le terme de « relations multiplexes » pour décrire les personnes qui sont à la fois de véritables amis et des collègues patentés. La personne avec laquelle nous avons ce genre de relation est celle avec laquelle nous travaillons étroitement tous les jours, en plus de partager le même espace en dehors du travail. Ce type de relation semble potentiellement productif. En effet, plusieurs sondages montrent que les employés qui ont déclaré être dans des relations multiplexes ont engrangé de meilleures évaluations de rendement de la part de leurs superviseurs. Mais ces mêmes employés ont également tendance à rapporter plus d’épuisement émotionnel – un des symptômes de l’épuisement professionnel – que les travailleurs qui, eux, se cantonne dans une relation purement professionnelle.  Cette conclusion devrait sonner vrai pour celles et ceux qui ont eu un bon ex-ami de travail. En effet, dans une telle situation, vous jouez deux rôles à la fois: un ami et un collègue.

Les amis se soutiennent sans réserve les uns les autres, mais les collègues ne peuvent pas toujours le faire, surtout quand leur propre réputation est en jeu. Il peut donc être difficile de décider quel rôle jouer et quand. Dans une relation multiplexe, vous êtes en quelque sorte tiraillés dans deux directions différentes : «Est-ce que je me comporte professionnellement ou j’essaie de maintenir ou d’investir dans cette amitié?» La plupart des gens penseraient que la relation personnelle est prioritaire – mais au travail ce n’est pas forcément le cas.

Honnêteté

Au travail, vous êtes d’abord des collègues et ensuite des amis. En pratique, cela signifie être un peu plus surveillé que vous ne le seriez avec vos amis non-travailleurs. À l’heure de l’apéritif, par exemple, il faudrait peut-être arrêter de partager les secrets qu’un employé normalement constitué ne voudrait pas que son patron découvre. Cela ne veut pas dire que les amitiés au travail sont nécessairement vouées à l’échec. L’honnêteté est importante pour toute relation, et avoir le courage d’être franc avec vos amis au travail vous donne souvent une meilleure chance de les garder

Que devriez-vous faire, par exemple, si votre amie a des lacunes professionnelles ? Devriez-vous continuez à la couvrir? Dans cette situation, et dans d’innombrables autres vous allez devoir lui parler. Cela ressemble à un conseil aussi simple – et c’est le cas – mais la vérité est que peu de gens le prennent réellement au sérieux. Le plus souvent, les amis de travail ne traitent pas directement des problèmes qu’ils ont les uns avec les autres.

Notis©2019