La campagne globale contre le VIH / sida aurait empêché 30 millions de nouvelles infections et près de huit millions de morts depuis 2000.

Mais, malgré ces progrès importants, le VIH / sida reste l’un des problèmes de santé publique les plus importants dans le monde, en particulier dans les pays à revenu faible et intermédiaire. On estime que 36,9 millions de personnes ont le virus à l’échelle mondiale.

Vingt-six nouvelles infections se produisent chaque heure dans le monde entier, ce qui fait que cette maladie est la deuxième cause de décès chez les adolescents. Selon l’ONU, avec de nouveaux cas diagnostiqués chaque jour, les jeunes femmes en Afrique subsaharienne sont particulièrement exposées à la maladie.

Progrès significatifs

Dans le rapport annuel de l’ONU-SIDA, publié en Juillet 2015, Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a déclaré que le monde peut mettre fin à l’épidémie de sida dans les 15 années à venir. Bien que le virus ait provoqué la perte de 35 millions de vies depuis qu’il a été identifié pour la première en 1984, les nouvelles infections à VIH ont baissé de 35% depuis 2001, soit moins deux millions de personnes infectées par an en 2014. En outre, le nombre de décès liés au sida a chuté de plus de 40% depuis 2004, soit une baisse de 1.200.000 personnes par année.

sida01

La Journée mondiale du SIDA, commémorée chaque année le 1er Décembre, vise à commémorer les personnes qui ont perdu leur vie du fait de la maladie et attirer l’attention sur la cause de la lutte contre le VIH, le virus de l’immunodéficience humaine.

Notis©2015