Lorsque ces secrets sont stockés dans des serveurs d’un site Web à vocation commerciale, ils sont forcément exposés. Le risque de vol d’identité est particulièrement aigu pour les enfants, étant donné qu’il est peu probable que ce genre de vol soit découvert, du moins jusqu’à la majorité de l’enfant. Ce qui donne aux voleurs suffisamment de temps pour exploiter les données volées.

La cyberguerre

Les enfants d’aujourd’hui sont la première génération à être nés dans un monde où chaque action que nous entreprenons, chaque page web que nous visitons, les messages que nous affichons, les films que nous visionnons, les achats que nous faisons…sont  enregistrés et archivés pour construire un profil qui nous correspond et sera utilisé, personnalisé pour mieux nous cibler.

toysware

Beaucoup de parents supervisent activement chaque instant que leurs enfants passent en ligne, examinent attentivement les sites Web pour s’assurer qu’ils ne risquent pas de révéler plus que de droit.

Cependant, dans cette nouvelle ère de jouets connectés à Internet, même les plus prudents des parents ne peuvent pas avoir une maîtrise entière sur leurs enfants. Ces derniers trouveront toujours un peu de temps pour révéler  beaucoup plus d’informations privé à leurs jouets, qui seront à leur tour enregistrées sur des serveurs commerciaux. On connait la suite

En outre, les entreprises de jouets ne sont pas enclines à investir dans la cybersécurité au même niveau que les institutions financières, comme une banque. On ose à peine imaginer l’avenir, lorsque les pirates seront en mesure de transformer le coffre à jouets de nos enfants en une armée d’instruments télécommandés pour entamer une cyber-guerre contre nous.

En fin de compte, ces nouvelles générations de jouets, qui ont la capacité d’interagir intelligemment avec les enfants et d’encourager la communication entre les enfants et les parents, ont le potentiel de révolutionner le rôle des jouets dans la vie des enfants. En effet, en leur donnant un ami virtuel mais puissant qui peut encourager des comportements positifs, ces objets sont un soutien certain à la construction de l’estime de soi. Cependant -et c’est le revers- ils sont une source d’avertissement de menaces et d’intimidation pour de nombreux parents qui exercent des activités hautement sensibles.

Notis©2015