Nous recherchons du sens dans notre travail, mais notre travail n’a pas beaucoup de sens. Alors, comment pouvons-nous trouver plus de sens dans notre travail? La solution peut se résumer en un mot: Amour

Le sacrifice

Dans le nouveau paysage du travail l’accent est de plus en plus mis sur le but recherché. Il ne suffit plus d’occuper un emploi qui rapporte un salaire qui permet de mener un train de vie souhaitable tout en assurant le financement d’une retraite dorée. Avoir un tel style de vie et une retraite garantie est formidable, mais n’a pas de sens si le travail ne correspond pas à un objectif plus ambitieux.

Le problème est que, malgré ce désir ardent, nous considérons encore trop souvent les affaires comme une entreprise purement rationnelle et un mécanisme purement intellectuel. Oui, le but est louable, mais dans une telle logique, les gens ne sont que des rouages ​​de la machine de production.

Si nous voulons parvenir au bonheur, à l’épanouissement personnel, nous devons regarder au-delà du travail et creuser dans notre vie personnelle. Le travail peut aller au fond des choses, mais il ne peut pas avoir de véritable but ni de signification si nous n’allons pas au-delà de son aspect matériel.

L’idée selon laquelle nous devons sacrifier une partie de nous-mêmes pour alimenter une autre partie est non seulement fausse, mais également destructrice pour notre vrai bonheur.

Vous pouvez être un imbécile et gagner beaucoup d’argent, mais vous n’êtes pas obligé d’être un imbécile pour gagner beaucoup d’argent. Vous pouvez dépenser sans compter pour assouvir vos fantasmes, mais vous n’avez pas à dépenser tant d’argent pour une simple joie aussi passagère. Vous pouvez changer le monde en devenant un martyr, mais vous n’avez pas besoin d’être un martyr pour changer le monde…

Une carrière véritablement réussie vient de l’amour que nous donnons aux personnes qui sont liées à notre travail. C’est ainsi que nous tout en gagnant notre vie, travail trouve un sens et un but.

Vous n’avez pas à vous excuser pour l’argent que vous gagnez, pour la joie que vous ressentez ou pour l’impact que vous avez sur l’amélioration du monde. C’est ce que vous avez construit en vous qui est la vraie richesse.

Le partage

Lorsque vous faites ce que vous aimez au service des gens, la plupart d’entre eux vont adorer ce que vous faites et redonner de l’amour à votre entreprise. Cela conduit bien entendu au type de retour sur investissement traditionnel.

Lorsque vous et votre équipe partagez la même passion pour le travail que vous effectuez, tous les aspects de votre entreprise se répercutent de manière positive. Dans le grand livre des comptes, cela se traduit par une augmentation des ventes, l’excellence, la productivité et une augmentation de la part de marché. De l’autre côté du registre, vous pouvez récolter une baisse du roulement du personnel et coût de recrutement, une efficacité accrue et une créativité qui produit des idées permettant d’économiser de l’argent.

Si vous faites ce que vous aimez et si vous êtes au service des employés et des clients, ils vous aimeront en retour. C’est le bénéfice ultime d’une entreprise. Les clients qui vous aiment dépensent plus d’argent, parlent plus souvent de vous avec enthousiasme et sont plus fidèles à votre marque. C’est le retour sur investissement que chaque entreprise normalement constituée souhaite.

La stratégie

La « passion partagée » ne s’invente pas ; elle se construit. Voici comment y parvenir :

*Inviter les gens à se joindre à votre mission : Votre équipe devrait vous aider à créer et réaliser votre mission. Si cela fait longtemps que vous êtes ensemble, invitez-les à y participer de façon personnelle. Demandez-leur ce qu’ils aiment et comment cela pourrait s’adapter à leur travail. Aidez-les à comprendre la passion de votre mission et à trouver des moyens de la partager. Et si votre mission manque de passion, videz-la et recommencez.

*Évangéliser : Partagez vos passions sur la mission à chaque occasion. Racontez des histoires sur ce que vous avez vu vivre. Récitez-le lors de réunions. Mettez-le dans vos emails. Connectez-le régulièrement au travail que vous et d’autres effectuez de manière à ce que les gens puissent voir comment et pourquoi cela compte vraiment pour eux et pour tout le monde.

* Garder le cap : Les défis quotidiens liés à la gestion d’une entreprise créent toutes sortes de distractions, mais aussi les opportunités. Que vous éteigniez des incendies ou que vous décidiez des bonnes idées pour lesquelles dire «oui» ou non, n’oubliez pas de filtrer vos décisions au cours de la mission. Ne le dévalorisez pas en le collant sur une étagère et en l’ignorant car il est important de vivre ce qu’on fait. Les gens verront que vous valorisez la mission et ils le feront aussi.

* Récompense : Lorsque d’autres personnes manifestent une passion pour le travail, récompensez-les pour cela. Louez-les en privé. Louez-les en public. Donnez-leur un bonus, une augmentation ou une nouvelle catégorie (si c’est ce qu’ils veulent vraiment). Et, surtout, ne faites pas cela que quand leur mission a aboutit à un grand succès. Parfois, l’Amour du Travail se solde par un échec, mais il devrait quand même être récompensé si les intentions étaient bonnes.

Notis©2020

Par Sidney Usher