Plus de 6 milliards de personnes à travers le monde pataugent dans la pauvreté à cause de la corruption. La plupart des pauvres vivent dans les pays où la corruption est monnaie courante, selon selon l’indice annuel de perception de la corruption de Transparency International: « La pauvreté sévit dans des pays où de graves niveaux de corruption dans le secteur public alimentent les inégalités, l’exploitation des plus faibles et le verrouillage des millions d’hommes, femmes et enfants dans la misère ».

L’indice 2015 a classé 168 pays sur une échelle de 0 (très corrompu) à 100 (très propre). Comme les trois dernières années, sans surprise, le Danemark occupe le peloton des pays les moins corrompus. Ce pays est suivi de la Finlande (90), la Suède (89), la Nouvelle-Zélande (88) et les Pays-Bas (87). Allemagne, le Luxembourg et le Royaume-Uni sont à égalité à la 10e place, avec un score de 81, tandis que les Etats-Unis viennent en 16e (76).

Les cinq pays, qualifiés de pires délinquant, sont: la Somalie (8); la Corée du Nord (8); l’Afghanistan (11); le Soudan (12), et le Soudan du Sud (15).

L’indice est fondé sur des données provenant de plusieurs organisations dont la Banque mondiale, l’Economist Intelligence Unit et le Forum économique mondial.

Les pays perçus comme les moins corrompus 

corruptLeast

Bien que le rapport constate que les deux tiers des pays notés ont un problème de corruption grave – ceux qui ont un score en dessous de 50 – et reconnaît que la corruption continue de sévir, Transparency International a dit qu’il y a des raisons d’être optimiste, car plusieurs pays ont amélioré leur score au vu de l’index précédent.

Il a souligné le Guatemala, le Ghana et le Sri Lanka comme pays où des progrès ont été réalisés. La nation d’Amérique centrale a été félicitée pour sa répression de la corruption. En septembre 2015, l’ancien président de ce pays, Otto Pérez Molina, a été condamnée en justice pour corruption, plus précisément pour association illicite et escroquerie en douane.

Les pays perçus comme les plus corrompus

corruptMost

L’ONG a déclaré: “la tendance vers la corruption est très visible dans les pays où il y a moins de séparation des pouvoirs [et] une diminution des libertés civiles – en particulier de la liberté d’expression et la liberté de la presse”.

Selon Transparency International, les pays à forte notation (les moins corrompus) ont généralement de bons niveaux de liberté de la presse, une information budgétaire transparente et accessible, des systèmes judiciaires indépendants et équitables, et «des niveaux élevés d’intégrité parmi les gens au pouvoir ».

L’inverse est vrai pour les pays à l’autre extrémité de l’échelle, qui sont souvent touchés par les conflits, la mauvaise gouvernance et la corruption généralisée.

corruptdemonstration

Cependant, le fait que 53% des pays du G20 soient en dessous de 50 points montre, selon Transparency International, que la corruption ne peut être vraiment combattue que si les gens travaillent ensemble : « Pour éradiquer l’abus de pouvoir qui engendre la corruption, il faut faire la lumière sur des accords secrets, les citoyens doivent dire à leurs gouvernements qu’ils en ont assez !», a déclaré son président, José Ugaz.