Toni Morrison, la première femme afro-américaine à remporter le prix Nobel de littérature, est décédée des suites d’une brève maladie, a annoncé sa famille dans un communiqué. Morrison est décédé le 05 août 2019, au centre médical Montefiore de New York. Elle avait 88 ans.

“C’est avec une profonde tristesse que nous vous informons qu’après une courte maladie, notre mère et grand-mère adorée, Toni Morrison, est décédé paisiblement dans la nuit du 05 au 06 août 2019, entourée de gens qui l’aimaient”, dit le communiqué.

“Bien que sa disparition représente une perte énorme, nous n’oublions pas qu’elle ait eu une vie longue et bien vécue”, ajoute la famille de Toni Morrison, la décrivant comme “une écrivaine accomplie qui chérissait l’écriture”.

Morrison a écrit 11 romans, dont beaucoup évoquent « les conditions de vie kafkaïennes de l’homme noir aux états unis d’Amérique ». Sa brillante carrière littéraire, marquée par plusieurs distinctions, a duré plus de six décennies.

En 1988, elle remporte le prix Pulitzer et le prix du livre américain pour son roman “Beloved”. Se déroulant après la guerre de sécession, dans les années 1860, l’histoire est centrée sur un esclave qui a fui le Kentucky pour se réfugier dans l’État libre de l’Ohio.

Le livre a ensuite été transformé en un film mettant en vedette Danny Glover et Oprah Winfrey.

Morrison a reçu de nombreuses autres distinctions, notamment le prix Nobel de littérature en 1993.

En 1996, elle a été honorée de la Médaille de contribution remarquable aux lettres américaines  décernée par  la « National Book Foundation ».

En 2012, le président Barack Obama lui a décerné la médaille présidentielle de la liberté et en 2016, elle a reçu le prix « PEN / Saul Bellow » pour ses réalisations dans la fiction américaine.

Juste après l’annonce de son décès, Tony Morrison a reçu une pluie d’hommages.

“Elle était une femme géniale et un écrivain génial, et je ne sais pas qui va me manquer autant”, a déclaré Robert Gottlieb, collaborateur de longue date de Morrison, dans un communiqué.

Sonny Mehta, président de la maison d’édition Knopf, a déclaré qu’il  y a “peu d’écrivains de lettres américaines qui peuvent «écrire avec autant d’humanité ou avec plus d’amour que Toni”.

“Ses récits et sa prose hypnotisantes ont laissé une marque indélébile sur notre culture. Ses romans commandent et exigent notre attention. Ce sont des œuvres canoniques et, plus important encore, des livres qui restent chers aux lecteurs”, a-t-il déclaré.

Morrison est née dans l’Ohio le 18 février 1931. “The Bluest Eye”, son premier roman, a été publié en 1970. Elle a ensuite publié “Sula” en 1973, avant de publier neuf autres romans.

Toni Morrison a également travaillé comme rédactrice chez « Random House » et a enseigné les lettres à l’Université de Princeton.

Notis©2019

Par Sidney Usher