Innovateur, compositeur et leader emblématique, Charnett Moffett est décédé subitement des suites d’une crise cardiaque dans la matinée du lundi 11 avril 2022. Il a été déclaré mort à l’hôpital universitaire de Stanford. Sa mort a été confirmée par son agent, Lydia Liebman, qui a publié une annonce officielle le 13 avril 2022 :  » Moffett a lutté contre des épisodes de douleur intense de la névralgie du trijumeau au cours des dernières années », selon l’annonce.

Sous le choc et dévastée, la famille a exprimé son soulagement qu’il soit enfin libéré de la douleur intense, et a invité « tous ses fans et ses proches à célébrer son esprit indomptable, extrêmement créatif, de haut vol et joyeux qui est désormais libre de voler encore plus haut et encore plus libre dans le Royaume des Cieux. »

En tant que bassiste, la virtuosité de Charnette Moffet, aussi bien sur l’instrument électrique (souvent sans frettes) que sur la contrebasse n’avait d’égal que sa polyvalence.

Malgré son jeune âge, Moffett a été omniprésent pendant près de quatre décennies, à la fois en tant qu’accompagnateur/collaborateur et en tant que chef d’orchestre.

Enfant prodige, il a enregistré pour la première fois, à l’âge de huit ans, avec son père, le batteur Charles Moffett Sr.

Charnette a contribué à plus de 200 albums au cours de sa carrière, accompagnant un éventail vertigineux d’artistes allant de Pharoah Sanders à Harry Connick Jr., Wynton et Branford Marsalis, Ornette Coleman, Art Blakey, Dizzy Gillespie, Stanley Jordan, Anita Baker, Herbie Hancock, Sonny Rollins, Carla Bley et McCoy Tyner.

En tant que leader, Moffett a enregistré son premier album, Net Man, pour Blue Note Records en 1987, sortant finalement 16 autres albums sous son propre nom. Il a signé avec le label Motéma Music en 2009, sortant « The Art of Improvisation », le premier des sept albums en tant que leader de ce label; le plus récent, un trio/quatuor intitulé New Love, est sorti en 2021.

Moffett a également collaboré avec la chanteuse / compositrice / guitariste Jana Herzen, fondatrice et présidente de la maison de production, « Motéma », à commencer par son album de 2012 « Passion of a Lonely Heart ». Ils ont sorti ‘Round the World, un duo, en 2020, suivi de Live en 2021, ce dernier sous le nom de Herzen. (Moffett et Herzen se sont mariés en février 2020.)

Charnett Moffett, natif de New York, le 10 juin 1967, est issu d’une famille de musiciens. Son père, Charles Moffett Sr., était surtout connu pour son collaboration comme batteur avec Ornette Coleman. En fait, le prénom de Charnett est une contraction de Charles et Ornette. Charles Moffett a également dirigé le « Moffett Family Jazz Band », qui comprenait Charnett à la basse, ainsi que les frères aînés, Charles Jr. aux saxophones, Codaryl « Cody » à la batterie et Mondre à la trompette ainsi que sa sœur Charisse au chant. Charnett avait sept ans lorsqu’il est apparu sur un album de la famille Moffett. il a ensuite participé à une tournée en Extrême-Orient avec la famille l’année suivante.

Après avoir terminé son éducation musicale formelle, Moffett est devenu professionnel. Il a contribué à l’album « Scenes in the City » de Branford Marsalis en 1984 et a travaillé régulièrement avec Wynton Marsalis entre 1983 et 1985, jouant de la contrebasse sur les « Black Codes (From the Underground » du trompettiste.

La réputation de Moffett en tant que joueur lyrique et inventif dans pratiquement tous les contextes a conduit à un flux de travail apparemment sans fin. Musicien de session prolifique, il est apparu sur des enregistrements d’artistes parfois aux antipodes, tels que Sonny Sharrock, Tony Williams, Mulgrew Miller, Dianne Reeves, Kenny Garrett, David Sanborn, Steve Coleman, Sadao Watanabe, Wallace Roney, Arturo Sandoval et bien d’autres.

Notis©2022

Par Sidney Usher