Foisonnant partout, les salons de massages se développent même dans les endroits le plus reculés. Initialement créés par des Thaïlandais, ils sont désormais ouverts et gérés par des Chinois. Selon des sources concordantes, une majorité écrasante des salons de « massage chinois » serait des lieux de prostitution, où se pratique le massage sexuel.

Le réseau
Une partie de ces salons appartient à des franchises pouvant regrouper plusieurs dizaines d’établissements. Un salon établi dans une grande ville européenne employant plusieurs masseuses peut rapporter entre 10.000 et 20.000 euros par mois. Dans les grandes capitale africaines, nouvelle cible chinoise, dans leur très grande majorité, ces établissements prospèrent dans une totale illégalité à la vue et au su des autorités publiques. Les masseuses y sont souvent employées illégalement.

massagerate02
Les gérantes ou « maquerelles », dites « mamasan », sont souvent d’anciennes prostituées ou reprises de justice bien intégrées. Elles recrutent leurs masseuses par petites annonces postées sur des sites de rencontre spécialisés ou via la communauté chinoise. Elles hébergent souvent leurs employées tout juste arrivées de Chine, ajoutant encore à la dépendance financière de ces masseuses improvisées.

Partout les vitrines sont opaques, derrière une pancarte de façade (restaurant, vente de vêtements ou autres produits chinois) intérieurs étriqués, la déco glauque. On pense immédiatement aux ateliers clandestins vus dans enquêtes spécial diffusé par une chaîne de télévision publique.

Le rituel

On paie à l’entrée en liquide (pas vu pas pris) pour une demi-heure ou une heure de massage. Le massage naturiste coute 60 000 francs CFA à Zone 4C, ou 60 euros à Paris les 30 minutes. La suite ? Une cabine minuscule avec un matelas au sol recouvert d’une serviette blanche et d’un drap en papier hygiénique sur lequel le client s’allonge, nu. La masseuse se déshabille elle aussi. Massage du dos à l’huile. Le client se retourne, elle, désignant son sexe, demande : « Ça, en plus ? Petit cadeau pour moi ? »

massage02

La finition manuelle, dite « cerise », fait toujours l’objet d’une rallonge, négociée entre la masseuse et le massé, et est payable cash. Pour quelques pièces supplémentaires, vous avez le droit de caresser la masseuse, ça s’appelle le « massage réciproque », et parfois on peut aussi avoir une autre finition… un peu plus chère.

Notis©2017