Trois scientifiques qui ont découvert le virus de l’hépatite C ont remporté le prix Nobel de médecine 2020. Les lauréats du prix convoité sont le professeur Michael Houghton, virologue Anglais, au Li Ka Shing Center for Health à Cambridge, et les Professeurs Américains, Harvey Alter et Charles Rice.

Photo by Jonathan NACKSTRAND / AFP

Le comité Nobel a déclaré que les découvertes du trio dans les années 1980 qui ont «sauvé des millions de vies» sont «une réalisation historique dans la bataille en cours contre les maladies virales».

QU’EST-CE QUE L’HÉPATITE C?

L’hépatite C est un virus transmissible par le sang qui infecte le foie; c’est une cause fréquente de cancer du foie. Elle se propage en entrant en contact avec le sang d’une personne infectée – souvent des toxicomanes qui partagent des aiguilles.

Il y a environ dix millions de personnes qui vivent avec une hépatite chronique. La plupart ne savent pas qu’ils sont infectés.

Propagée par le sang contaminé, l’hépatite C a tendance à se transformer en une infection chronique après six mois. L’infection attaque le foie, entraînant une cirrhose ou un cancer du foie.

Les symptômes sont, entre autres: la perte de poids; la perte d’appétit; les nausées ou vomissements; les douleur dans l’abdomen; le gonflement ou accumulation de liquide dans l’abdomen; des démangeaisons et un jaunissement de la peau et des yeux

QUI SONT LES SCIENTIFIQUES LAURÉATS?

Harvey Alter est un virologue américain né à New York et formé à l’Université de Rochester à Rochester, New York. En tant que jeune chercheur en 1964, Alter a codécouvert l’antigène australien avec le professeur Baruch Blumberg, ce qui a conduit à la découverte éventuelle de l’hépatite B.

Alter a été embauché par les National Institutes of Health, Bethesda, Maryland, en tant que responsable de la recherche en 1969. Au milieu des années 1970, Alter et son équipe de recherche ont démontré que la plupart des cas d’hépatite par transfusion sanguine n’étaient pas dus aux virus de l’hépatite A et de l’hépatite B. Ces travaux ont finalement conduit à la découverte de l’hépatite C

Michael Houghton est un scientifique britannique diplômé de l’Université d’East Anglia avec un diplôme en sciences biologiques en 1972. Il a ensuite terminé son doctorat en biochimie au King’s College de Londres en 1977. Houghton a été attiré par le poste de microbiologiste après avoir lu les travaux du scientifique français du 19ème siècle Louis Pasteur. Pasteur était célèbre pour trouvailles remarquables dans les causes et la prévention des maladies. Il a réduit la mortalité due à la fièvre puerpérale et a créé les premiers vaccins contre la rage et l’anthrax.

Houghton, alors qu’il travaillait pour la société pharmaceutique américaine Chiron dans les années 1980, a isolé la constitution génétique du virus de l’hépatite C, ce qui a aidé à prouver qu’il s’agissait d’un type de flavivirus, la famille de virus qui causent l’hépatite.

Charles Rice est un virologue américain qui a obtenu un baccalauréat ès sciences en zoologie à l’Université de Californie en 1974. En 1981, il a obtenu son doctorat en biochimie du California Institute of Technology, où il a étudié les virus à ARN dans le laboratoire de James Strauss.

Il est resté à Caltech pendant quatre ans pour faire des recherches postdoctorales. Après son travail postdoctoral, Rice a rejoint la Washington University School of Medicine en tant que professeur adjoint en 1986, où il est resté jusqu’en 2001, pour finalement atteindre le rang de professeur.

Notis©2020

Par Sidney Usher