Une remarque désinvolte, une phrase anodine ou une idée émise sans engagement pourrait compromettre toute votre journée, voire, votre carrière, sans que vous ne vous en rendiez compte.

Voici six phrases que vous n’entendrez jamais de la bouche des personnes qui ont réussi leur vie professionnelle.

1. “Ce n’est qu’un jour comme les autres”

Croire que tout va mal et que le monde conspire en quelque sorte contre vous n’est pas propice au succès. En fait, croire que de mauvaises choses se produisent actuellement et continueront de se produire ne vous entraînera qu’à voir la vie du mauvais côté. En claire, l’utilisation de cette expression manifeste un malheur qui ne fera qu’aggraver.

Essayez plutôt de considérer les adversités individuelles comme de petits tests. Créez une certaine distance entre vous et le test. En résumé il faut entrevoir objectivement et agir en conséquence. Ce n’est pas personnel, ce n’est pas malveillant, c’est juste quelque chose devant vous que vous pouvez choisir d’affronter. Choisissez de vous dire que c’est une bonne chose que le test existe, car vous avez maintenant la possibilité de gravir un autre échelon dans votre carrière.

2. “Ce n’est pas de ma faute”

Tout est de ta faute et c’est une bonne chose. Les gens qui réussissent savent que tout ce qui se passe dans leur entreprise est lié à une action qu’ils ont faite ou aurait dû faire, même indirectement. Cela pourrait être une mauvaise embauche, des recherches que vous n’avez pas faites ou un problème que vous n’aviez pas prévu. Quoi qu’il en soit, la maitrise du problème signifie que vous possédez la solution.

Se soustraire à ses responsabilités et trouver des excuses est une réponse passive et pathétique à quelque chose qui ne va pas bien et n’est pas la marque de fabrique des vrais leaders.

Donc, oubliez les 10% de choses que vous ne pouvez vraiment pas contrôler (la météo, les forces du marché mondial, etc.) et concentrez-vous sur les choses que vous pouvez appréhender. Tout est entre vos mains, ce qui signifie que le succès et l’exception sont entre vos mains aussi.

3. “Je vais essayer”

Les gens qui réussissent décident de ce qu’ils vont faire et ensuite ils le font. Comme le dit Yoda, « Fait le ou ne le fait pas. Il n’y a pas d’essai ! ».

Quand on s’engage à faire bouger les choses, on tient sa promesse. Répondre “J’essaierai” signifie vraiment: “Ce n’est pas si important pour moi. Ce n’est pas une priorité. ” Si tel est le cas, dites simplement non.

La trilogie : « Décider, planifier, agir », est un cadre solide. Bien mieux que «je vais essayer» est «je vais trouver un moyen». Ou même, “je ne vais pas le faire, mais je propose … ».

De fait, ce que vous proposez est quelque chose qui supprime une barrière pour quelqu’un d’autre. Promettre d’essayer de faire des choses que vous savez, au fond, vous ne le ferez probablement pas, n’est productif ou utile à personne.

4. «Attendons pour voir»

Attendre de voir est rarement la bonne stratégie. Les gens qui réussissent ne laissent pas le succès aux forces du marché ou à des événements externes, ils rendent le succès inévitable.

Imaginez un lancement de livre. Si votre livre est écrit, votre contenu est planifié, vos annonces par e-mail sont prêtes, votre entonnoir marketing est mis en place, vos critiques sont amorcées, votre éditeur est prêt, alors bien sûr, vous pouvez attendre et voir. Même en attendant, vous surveillerez, évaluerez et répondrez dès que possible.

Attendre et voir au lieu d’agir ne mènera pas à un résultat positif. Le timing est tout, et l’observation passive peut devenir une habitude difficile à briser.

Au lieu d’attendre et de voir, prédisez l’avenir. Créez une carte des scénarios «si ceci arrive, alors cela adviendra » et ayez un plan pour chaque éventualité. Déterminez comment vous pouvez réussir quoi qu’il arrive. Déployez le plan B. Quoi que vous choisissiez, soyez intentionnel, en contrôle et participez activement au succès que vous recherchez.

5. “Ça ne marchera jamais”

Les gens qui réussissent et qui ont confiance en leurs propres capacités ne ressentent pas le besoin de fermer les idées des autres. Ils sont conscients que chaque fois que des progrès significatifs sont réalisés dans n’importe quel domaine, cela implique des percées et des réalisations qui étaient auparavant jugées impossibles. Ils ne ferment pas leur esprit à la possibilité que quelque chose, aussi improbable que cela puisse paraître, pourrait être un succès retentissant.

Plutôt que de fixer des emplacements à leur valeur nominale, ils poseront des questions. Ils creuseront profondément les croyances et les valeurs dans lesquelles une nouvelle idée est fondée et ils garderont un esprit ouvert. Si cela s’avère être une mauvaise idée, ils ne chercheront pas à dire “je te l’ai dit”.

Si vous vous retrouvez à rejeter les idées de ceux qui vous entourent, demandez pourquoi. C’est peut-être basé sur l’insécurité; qu’ils ont pensé à quelque chose que vous avez manqué, que vous auriez aimé y penser en premier. Peut-être que vous voulez inconsciemment renverser quelqu’un de quelques piquets. Partager l’enthousiasme et les processus de réflexion des autres est un exercice précieux à ne pas négliger.

6. “Ce n’est pas juste”

Les gens qui réussissent sont les héros de leur propre vie, pas les victimes. Ils ne sont pas naïfs de penser que des circonstances «injustes» n’existent pas, mais ils trouvent des moyens de les contourner plutôt que de s’attarder sur l’injustice perçue. Ils savent que le fait de prétendre à l’injustice ne les mènera pas à une situation exceptionnelle.

Les gens qui réussissent savent que chaque fois que les cartes tombent injustement, il y a eu un autre moment où ils ont reçu un coup de pouce. Ils ne tiennent ni l’un ni l’autre pour acquis et ils poursuivent leur marche indépendamment des aléas de la vie.

Conclusion : Vos paroles deviennent vos actions et vos actions définissent votre passé, présent et futur. Faites attention à ce que vous dites et ne vous glissez pas dans des habitudes lexicales inutiles qui vous éloigneront du succès.

Notis©2021

Par Sidney Usher