Contrairement à la communication orale ou écrite, la communication non verbale n’est pas toujours maitrisée. Les indices non verbaux spécifiques – messages exprimés par les gestes – sont, en effet, souvent ouverts à l’interprétation (ou à une mauvaise interprétation) par d’autres.

Alors, soyez prudent avec ces indices de langage corporel; ils sont potentiellement nuisible à votre carrière professionnelle, voire au-delà:

Regarder: “Faites attention où vous regardez.”

Bien que cela semble évident, nous sommes parfois inconscients de l’endroit où nos yeux sont concentrés. Une employée a dit à sa collègue: «Le patron ne me regarde jamais dans les yeux – il est toujours ailleurs ».

Toucher: “Ne me touchez pas.”

Toucher un autre peut indiquer la proximité et l’intimité, ou peut signaler une sympathie ou une préoccupation (par exemple, une tape sur la main ou sur l’épaule). Mais une touche innocente peut être mal interprétée par d’autres comme le franchissement de la ligne rouge, sexuelle, ou comme un dénigrement ou un spectacle de domination. Donc, touchez les autres avec soin et prévoyance.

Bâiller: “As-tu assez dormi?”

Cela m’est arrivé en discutant avec un collègue. En fait, ce n’était pas un bâillement, mais un bâillement réprimé (et pour ma défense, je n’avais pas assez dormi). “Est-ce que je t’ennuie?” Fut sa réponse immédiate. Mes excuses étaient maladroites.

La Poignée de main

Avec l’effondrement de mesures barrières, la poignée de main est redevenu particulièrement importante dans un entretien d’embauche ou lors de la rencontre de nouvelles personnes. Les poignées de main doivent être fermes (mais pas trop fermes). Une poignée de main molle peut signaler un désintérêt. Couplé avec des paumes moites, il peut conduire à une très mauvaise première impression.

Espace personnel: “Restez hors de ma bulle.”

Nous transportons tous avec nous une «bulle» d’espace personnel – une zone de confort autour de nous que les autres devraient éviter, à moins que nous leur donnions la permission d’entrer. Se rapprocher de quelqu’un peut le rendre inconfortable et même en colère («Sors de mon espace / ma vue!»)

Sourire: “Qu’est-ce que ce sourire?”

Les sourires sont difficiles et souvent ouverts à l’interprétation des autres. Un sourire au mauvais moment pourrait être interprété comme ridiculisant quelqu’un. La recherche montre également que les hommes interprètent souvent mal le sourire innocent d’une femme.

Encore une fois, quand il s’agit de sourire, comme le regard, soyez conscient des signaux non verbaux que vous envoyez aux autres, et le contexte.

Auto-contact: “Ne gardez pas vos mains sur vous”

Frotter ou «tordre» vos mains et d’autres formes d’auto-contact peuvent être interprétés par d’autres comme des signes d’inconfort ou de nervosité.

Gesticulation: “Qu’est-ce que vous venez de me dire?”

Certains gestes ont, comme les mots, une signification, comme présenter un doigt à quelqu’un. Sachez toutefois que des gestes apparemment innocents dans une culture peuvent avoir une signification totalement différente dans une autre culture. Nos gestes positifs «OK» ou «OK» sont obscènes dans d’autres cultures et pourraient constituer des «mots de combat».

Notis©2021

Par Mary Maz