La gestion comptabilité et l’information financière sont des matières particulièrement concernées par les technologies émergentes.

L’évolution des tendances technologiques influe, effectivement, considérablement sur la prestation des services financiers, en particulier en matière de comptabilité et d’information financière. Dans l’ensemble, cette vague technologique emporte avec elle tous les secteurs d’activité, touchant les professionnels de la finance, en particulier ceux engagés dans les biotechnologies, les dispositifs médicaux et les produits pharmaceutiques régis par des règles complexes à suivre, telles que la doctrine de « International Financial Reporting Standards ».

Intelligence artificielle

L’un des moyens par lesquels la comptabilité et les rapports financiers évoluent est l’utilisation de l’intelligence artificielle; ces plates-formes conviennent maîtrise particulièrement bien la complexité de certains secteurs d’activité délicate.

Les systèmes d’intelligence artificielle peuvent être un puissant outil  de gestion, d’autant plus que les technologies s’améliorent rapidement. Les plates-formes d’auto gestion peuvent fournir des résultats qui peuvent être extrêmement précises. De plus, elles peuvent remplacer et, dans certains cas, suppléer de loin les efforts humains.

À la lumière de cette constatation, les principaux fournisseurs de logiciels de comptabilité (Intuit, OneUp, Sage et Xero) ont déjà mis sur le marché des outils pour automatiser la saisie de données et faciliter les rapprochements bancaires.  A cet égard, l’intelligence artificielle est utilisée pour digérer et analyser de gros volumes de données à des vitesses bien au-delà de ce que toute personne ou équipe pourrait faire.

Nouvelles normes

Un autre sujet de considération pour les grandes entreprises dans les domaines, notamment, de la santé et des produits pharmaceutiques, est de savoir comment aborder les nouvelles normes comptables, telles que les nouvelles exigences de comptabilisation des produits, les baux et la valeur d’une entreprise.

Le domaine de la recherche et du développement, par exemple, est englué dans des règles financières complexes : de la prise en compte des acquisitions aux cessions d’actions ou de parts, en passant par la consolidation, les provisions, les impôts sur le revenu et d’autres instruments financiers.

Organisation interne

Les changements technologiques jouent également un rôle prépondérant dans la façon dont les coûts internes sont affectés. Il incombe aux entités du secteur des sciences de la vie, notamment, d’améliorer leurs systèmes de technologie de l’information afin d’être compétitifs à l’avenir.

Chaque entreprise devra tenir compte des ramifications commerciales (y compris l’impact sur les processus, systèmes et contrôles existants) et des exigences de l’écosystème (planification et analyse juridique, fiscale, financière, immobilière, trésorerie et financière).

Notis©2020

Par Sidney Usher