Paul Kagame, pendant près de trois décennies d’exercice du pouvoir, n’a ménagé aucun effort pour donner au Rwanda le label de « réussite économique » dans le monde en développement,.

Son gouvernement a dépensé des millions de livres pour redorer l’image du Rwanda en parrainant l’équipe de Premier League, Arsenal.

Il a courtisé des dirigeants étrangers et des membres de la royauté – y compris une réunion en 2020 avec le prince William au palais de Buckingham – pour gagner des éloges en tant que président dynamique et progressiste. Le président américain Bill Clinton a déclaré que Kagame était « l’un des plus grands dirigeants de notre temps », Lord Blair l’a qualifié de « visionnaire » et M. Cameron a déclaré que son régime était un « modèle de développement ».

Mais, ces dernières années, des histoires négatives ont éclipsé le succès économique de son pays.

Les critiques l’accusent d’un autoritarisme meurtrier qui lui a permis de rester au pouvoir pendant 28 ans. Il a dirigé les milices qui ont mis fin au génocide de 1994 au Rwanda, qui a vu plus de 500 000 personnes massacrées.

En décembre 2021, Paul Rusesabagina – l’inspirateur du héros du film hollywoodien Hotel Rwanda – a été condamné à 25 ans de prison pour avoir prétendument fondé un groupe terroriste. Sa famille l’a qualifié de procès-spectacle.

L’ancien patron d’hôtel devenu chef de l’opposition avait été félicité pour avoir protégé des milliers de victimes potentielles du génocide en 1994. Mais il a critiqué les violations des droits de l’homme au Rwanda après l’arrivée au pouvoir de Kagame.

Les services de renseignement de Kagame ont également été soupçonnés d’avoir tué des critiques à l’étranger, mais aucune des allégations n’a été prouvée.

Lorsque le colonel Patrick Karegeya, opposant-archi-critique, a été assassiné dans un hôtel en Afrique du Sud en 2014, Kagame a déclaré: « Lorsque vous choisissez de vivre comme un chien, vous mourez comme un chien. »

Monsieur Kagame est connu pour son style de vie luxueux et voyage dans un jet privé de près de 60 millions d’euros et un Range Rover blindé d’une valeur estimée à 300 000 livres sterling.

Son fils Ivan siège au conseil d’administration de l’agence d’investissement du Rwanda et vit dans un château évaluée à 6 millions d’euros à Beverly Hills.

Notis©2022

Par Sidney Usher