L’ancien Président de la Cinquième République Française, Valery Giscard d’Estaing, est décédé des suites d’un coronavirus, à l’âge de 94 ans, selon la presse locale.

Valery Giscard d’Estaing avait été admis à l’hôpital Georges Pompidou à Paris en septembre 2020, en raison d’une « légère infection des poumons », avant de mourir dans un service de cardiologie à Tours.

La famille a ensuite confirmé la triste nouvelle dans un communiqué disant que «  l’état de santé de M. Giscard d’Estaing s’est aggravé et qu’il est décédé des suites de la Covid-19 », ajoutant que « ses funérailles seraient un événement très privé ».

Communément connu sous le nom de Giscard, ou VGE, il a été chef d’État, entre 1974 et 1981.

Valery Giscard d’Estaing pendant la deuxième édition du festival international de l’accordéon le 24 juin 1973 (france)

Né en 1926, M. Giscard d’Estaing a servi dans l’armée de la France Libre qui a contribué à la libération de la France pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a ensuite été nommé ministre des Finances par Charles de Gaulle à seulement 36 ans.

Dirigeant de la France de 1974 à 1981, M. Giscard d’Estaing a présidé à une modernisation de la société française, permettant le divorce par consentement mutuel, légalisant l’avortement et abaissant l’âge de vote de 21 à 18 ans. En tant qu’europhile, il a contribué à forger une Europe unique avec son allié, le chancelier allemand Helmut Schmidt.

Passation de pouvoir entre VGE et François Mitterrand

L’ancien chef de l’Etat a fait l’une de ses dernières apparitions publiques le 30 septembre 2019 à l’occasion des obsèques d’un autre ancien président, Jacques Chirac, qui avait été son Premier ministre.

M. Giscard d’Estaing a cherché à projeter l’image d’un jeune président moderne, plus proche du peuple que ses prédécesseurs, s’invitant à dîner chez des gens ordinaires et jouant de l’accordéon. Mais le ralentissement économique mondial des années 1970 et son arrogance naturelle -qui a choqué de nombreux électeurs français dans le mauvais sens- ont contribué à l’échec de la réalisation d’un second mandat présidentiel, au profit du socialiste François Mitterrand.

Il avait 55 ans lorsqu’il a perdu sa tentative de réélection et s’est plaint que beaucoup en France ne voyaient guère d’utilité pour les anciens présidents. «Ils n’ont que le droit de publier des mémoires que personne ne lit. Je n’ai jamais accepté cela et au fil du temps, je me sens de plus en plus libre », a-t-il déclaré.

VGE et Emmanuel MACRON

Il a notamment assumé le rôle de chef de la convention qui a rédigé une constitution européenne qui a été rejetée en France et aux Pays-Bas en 2005 et qui aurait pu déboucher sur une intégration accrue.

Pendant plus de trois décennies, M. Giscard d’Estaing a conservé le titre du « plus jeune président français », jusqu’à ce qu’Emmanuel Macron fasse exploser l’arène politique du pays à l’âge de 39 ans, neuf ans plus jeune que Giscard lors de son élection.

M. Giscard d’Estaing était bien connu pour ses relations passionnées avec de nombreuses belles femmes. Il était marié à sa cousine, Anne-Aymone Sauvage de Brantes, qui lui donna la paternité de quatre enfants.

Outre sa vie privée mouvementée, l’ex-président a entretenu une relation “très spéciale” avec l’Afrique néocoloniale, symbolisée par des diamants bruts offerts par le dictateur brutal, BOKASSA Jean Bedel.

Notis©2020

Par Sidney Usher