La complexité de l’être humain fait qu’il n’est pas aisé de donner une consultation d’une heure ou plus, en privé, quand on n’a pas la formation ni l’expérience requise. Sans formation, la peur de commettre l’irréparable… les coachs marginaux, libres et qui font de la résistance transmettent ce que qu’ils ont appris sur le tas et sur le tard, sans méthode avec les moyen du bord. L’espace de propice à l’anonymat est pour eux le cadre pour crée une amorce qui peut allumer un talent qui sommeil ou déboucher sur quelque chose de concret. Bref, ce n’est pas de l’accompagnement individuel, car « le maitre de cérémonie » ignore la vie des gens qui participent à la cérémonie.

En conclusion, aux gens qui se demandent vers quel service se tourner, on répondra que cela dépend de ce dont ils ont besoin. Si c’est pour se donner un « coup de pep », Un MC peut les aider. Pour une approche individuelle, un coach est à propos. Mais si la problématique est plus importante à régler, un psychologue ou un thérapeute serait peut-être les mieux outillés.

Notis©2017