L’une des légendes du jazz, Armando « Chick » Corea, est décédée le mardi 11 février 2021, à l’âge de 79 ans d’une forme rare de cancer, qui, selon son staff, « n’a été découverte que très récemment ».

La nouvelle dévastatrice a été annoncée sur sa page Facebook, en plus d’un message de ce pionnier du clavier électrique pour «tous ceux qu’il connaissait, aimait, et pour tous ceux qui l’aimaient».

Dans une note posthume,  Chick Corea écrit : «  Je tiens à remercier tous ceux, qui, tout au long de mon voyage, ont aidé à maintenir les feux de la musique allumés. J’espère que ceux qui ont l’envie de jouer d’écrire ou autrement de la musique, le feront.

A mes amis musiciens incroyables -qui ont été comme une famille pour moi- je voudrais leur dire que : cela a été une bénédiction et un honneur d’apprendre et de jouer avec vous tous ».

Avant de conclure ses adieux, Chick Corea a souligné : « ma mission a toujours été d’apporter la joie de créer partout  où cela était possible et de l’avoir fait avec tous les artistes que j’ai admiré si chèrement. Vous avez été la  richesse de ma vie ».

Sur la page électronique, le pianiste est décrit par ses collaborateurs comme, non seulement, un «mari, père et grand-père bien-aimé », mais aussi, « un grand mentor et ami», qui a passé des décennies à parcourir le monde pour rependre la convivialité et la joie musicale.

COREA “Chick” Armando a commencé à jouer du piano à l’âge de quatre ans et a étudié la musique classique pendant cinq ans. Son père, trompettiste, bassiste et compositeur, écoutait Dizzy Gillespie, Charlie Parker, Bud Powell, Horace Silver, des poseurs d’une bombe connue sous la marque “Be Bop”.

En 1962, il réussit le concours d’entrée à la classe supérieure de piano de la Julliard School of Music. Il en ressortit un mois plus tard pour jouer quatre mois avec Mongo Santamaria puis Willie Bobo. Ce bref passage chez des percussionnistes confirmés le conduisit de 1964 à 1966 chez, notamment, Blue Mitchell où il commença d’attirer l’attention.

Chick Corea s’est lancé dans une carrière solo en 1966 et a même finalement formé son propre groupe de toutes dimensions (du trio au Big band en passant par les duos), électriques, comme  Return to Forever, acoustique, avec des batteurs et contrebassistes patentés, comme Roy Haynes, Miroslav vitous, John Patitucci….

En 2020, il a sorti le disque solo enregistré en direct, « Plays », dans la foulée de son album de 2019 « Antidote », dans la suite de « Spanish Heart Band » et « Trilogy 2 » avec le bassiste Christian McBride et le batteur Brian Blade  en 2018.

Ses plus grandes compositions à succès sont « Spain », « 500 Miles High », « La Fiesta », « Windows » et « Armando’s Rhumba ».

Chick Corea était certainement l’un des musiciens les plus prolifiques de l’histoire du Jazz,  avec près de 90 albums et 23 victoires aux Grammy Awards (et un total de 67 nominations.)

Notis©2021

Par Sidney Usher