Graham Lawton, auteur du livre fascinant intitulé «How to be Human» (comment devenir un homme), suggère, entre autres, qu’au fur et à mesure que la stabilité s’installe, l’homme s’installe dans le confort matériel et le besoin de spiritualité disparait.

Quand les enfants rencontrent la religion pour la première fois, M. Lawson explique qu’ils trouvent intuitivement crédibles les explications fournies par leurs parents. Ils deviennent des croyants -nés, mais cet instinct leur est imposé par l’éducation.

Graham Lawton écrit que la raison pour laquelle les gens continuaient à y croire est qu’«ils n’y ont pas vraiment réfléchi».

Cependant, même si l’avenir sera de plus en plus laïc, l’homme ne perdra jamais totalement l’instinct divin.

Tant que l’incertitude existentielle existera, M. Lawton affirme que la religion ne disparaîtra pas complètement – même s’il croit que certaines des choses contenues dans la Bible sont « tout simplement folles ».

Les gens s’accrochent à leur guide moral (gourou)et au confort existentiel et ils ne les lâchent pas facilement, a-t-il déclaré.

Ses commentaires sont basés sur la théorie cognitive de la religion selon laquelle la croyance est un sous-produit de notre « équipement cognitif ».

Notre cerveau est prêt à voir la signification des phénomènes naturels et/ou surnaturels partout, ce qui nous aide à comprendre les événements aléatoires.

« Les enfants aiment l’idée qu’il y a de l’ordre et de la conception dans le monde et que c’est en fait utile car cela leur permet de raisonner sur les menaces possibles que nous ne pouvons pas voir, par exemple un prédateur qui se cache dans un buisson à proximité », explique l’auteur.

Selon M. Lawton, bien qu’il s’agisse d’un avantage évolutif, il facilite également l’accumulation de croyances délirantes et la sureté qui est un «sentiment de justice».

Pour autant, le monde de demain sera-t-il totalement « impie » ?

« Etre athée et rejeter toutes les idées religieuses n’est pas humainement possible – nous allons toujours essayer de  combler ce vide », écrit M. Lawton.

Tant que l’incertitude existentielle existera, M. Lawton affirme que la religion ne disparaîtra pas complètement.

Notis©2019

Par Sidney Usher

Sources : How to be Human’ by Graham Lawton and Jeremy Webb (New Scientist)