Les gens épanouis font leur travail bien et plus rapidement que les autres. Ils n’ont forcément pas un style de vie particulier, mais ils réussissent parce qu’ils respectent un ensemble de règles qui sommeille pourtant dans l’inconscience de la plupart d’entre nous.

La performance passe par la capitalisation du temps qui passe, au 21ème siècle, plus vite qu’au temps des cavernes.

Voici sept règles pour vous aider à atteindre la performance qualitative dans la vie professionnelle :

  1. La concentration

Enfermez-vous dans une chambre, éloignez-vous des distractions ambiantes afin de vous concentrer pleinement sur une seule tâche (à la fois). Cela paraît simple, au prime abord, mais pas facile à réaliser dans un monde en perpétuellement bouleversement.

Si vous accomplissez plusieurs tâches à la fois, vous finirez par avoir des courbatures et tomber de vertiges. Plusieurs études ont montré les dangers du « multitâches ». Fait intéressant, que les recherches ont constaté, est que ceux qui s’adonnent aux multitâches sont, en fait, dans la situation de ceux qui ne font jamais rien.

  1. La distraction

Ceux qui font leur travail vite et bien ne luttent pas contre les distractions. Cela est impossible. Au contraire, ils travaillent avec plusieurs sessions courtes de relâchement et avec des niveaux élevés de concentration ciblée.

C’est ainsi qu’ils obtiennent la satisfaction de faire des progrès sur un important projet. Ils savent qu’ils ont réussi quand, à la fin d’une journée de travail, ils peuvent répondre à une question simple : « Qu’est-ce que j’ai réussi à finaliser aujourd’hui qui était important à la fois pour moi et l’organisation pour laquelle je travaille ? »

  1. La simplicité

Comme l’a dit un disciple de Confucius, Lao Tseu : « Pour parvenir à la connaissance, ajouter des choses tous les jours. Pour atteindre la sagesse, enlever des choses tous les jours « .

Par habitude, nous continuons à faire des tâches qui ne sont pas vraiment nécessaires. Essayez de ne pas vous engager dans plusieurs choses à la fois, sans d’abord vous demander: «Pourquoi le faire, est-ce vraiment important? ». Souvent, nous disons oui avant même de faire un choix conscient.

Que pouvons-nous simplifier, par exemple? : Réduire les courriels et les rapports au strict minimum…

  1. Le rythme

Travailler sur un projet le matin ou le soir ? Cela dépend de la condition, histoire et capacité de chacun. Il est tentant d’effacer des courriels en cas de surcharge de travail, mais cela peut mener à des « regrets éternels ». Au lieu de passer les 60 premières minutes de votre journée sur les une ou deux tâches apparemment importantes, vous pourriez le faire la nuit. Cela crée des intentions claires, que le cerveau aime lorsqu’il peut se concentrer sur ce qui est sous son contrôle.

  1. Le bilan

Combien de résultats négatifs (erreur, fautes professionnelles…) avez-vous engrangés durant la journée ? Vous avez passé votre journée à faire des choses qui ne sont pas bon pour votre carrière ? Vous obtiendrez plus de résultats favorables plus rapidement si vous organisez activement votre rôle afin que vous puissiez vous concentrer sur votre domaine d’excellence.