Fut un temps où on se mariait à vie. A cette époque le divorce était un événement choquant, un sujet tabou car mal vu. Aujourd’hui, le divorce est rentré dans les mœurs : on se marie, ensuite (aussitôt) on divorce et ainsi va le monde des unions courtes.

Mais, en dépit des changements d’apparences et mentalités, la rupture du mariage reste l’une des pires moments d’une vie. Pour sortir de ce « deuil », certains consultent (souvent en vain) des spécialistes de l’esprit et du comportement (prêtres, marabouts, psychologues…). Pourtant, il existe de vieilles et bonnes recettes disséminées dans des romans dont certains ont été écrits -ironie du sort- à une époque où le divorce était considéré comme un « péché mortel ». Essayez de lire les trois romans ci-après et vous ne tarderez pas à réaliser qu’il y a bien une vie (meilleure) après le divorce.

pursuitofloveTitre : The Pursuit of Love (À la poursuite de l’amour)

Auteur : Nancy MITFORD (28 novembre 1904 – 30 juin 1973)

Genre : Nouvelle, roman, fiction comique

Edition : Hamish Hamilton

Publication : 1945

Nancy Mitford a écrit un roman sage et drôle, « La poursuite de l’amour », dans lequel son héroïne, la charmante Linda Radlett, divorcée deux fois, avec un enfant à charge, est mise au ban dans la haute société.

Ce qui rend ce livre précieux, c’est non seulement sa vitalité qui fait sortir du cercle de l’apitoiement sur soi, mais aussi sa conclusion étonnamment moderne (il a été pourtant publié en 1945), lorsque Linda trouve l’amour, mais pas le mariage, dans les bras d’un homme venu d’ailleurs.

revengeofTitre: Revenge of the Middle-Aged Woman

Auteur : Elizabeth Buchan

Genre : Roman, Fiction, drame

Edition : Penguin Books

Publication : 2013

Moins romantique, mais plus familier est Rose, femme de 48, héroïne de « La Revanche des femmes mures », roman écrit par Elizabeth Buchan. Le mari de Rose a demandé le divorce pour se la couler douce dans les bars d’une femme plus jeune.

La meilleure vengeance, bien sûr, Rose l’a trouvée, après une période douloureuse qu’elle a passé à « boire trop et manger trop peu ». « Revenge Of The Middle-Aged Woman » est certainement le roman à lire pour celles et ceux que le divorce a dépouillé et rendu invisible aux yeux de la société.

Le livre de Buchan est ironique et plein d’esprit, mais le livre le plus drôle écrit sur la fin du mariage devrait être « brûlures d’estomac » de Nora Ephron.

heartburnTitre : Heartburn (brûlure d’estomac)

Auteur : Nora Ephron (19 mai 1941- 20 juin 2012)

Genre : fiction, roman, autobiographie

Publication : 1996

Le roman est basé sur la propre expérience de son auteur, la grande et regrettée Nora Ephron. Le tournant du roman est sans doute le moment où l’héroïne, qui est écrivaine culinaire, découvre que son mari a une liaison avec une de ses amies, alors qu’elle est enceinte de sept mois. Pis, elle découvre aussi que cette amie est, elle-aussi, mariée. Peu importe votre tristesse suite à une rupture, ce livre va vous faire sourire, et il contient également quelque meilleures recettes pour un résultat encore plus surprenant.