Le mois de jeûne musulman se termine par l’Aïd el fitr, la journée pendant laquelle les fidèles se réunissent en famille et entre amis, autour d’un repas copieux. C’est un jour de fraternité, de pardon et de réconciliation.

L’Aïd el Fitr est aussi l’occasion d’une auto-évaluation spirituelle qui doit être matérialisée par un série de rituels à effectuer pendant cette journée sacrée :

► Faire les grandes ablutions
L’un des premiers rituels de cette fête qu’il convient de respecter est de faire les grandes ablutions (un bain rituel) avant de se rendre à la prière de l’Aïd.

► Manger avant de sortir
Il ne faut pas partir le jour de l’Aïd sans avoir mangé quelque chose. Il est ainsi conseillé de manger des dattes, en nombre impair, pour suivre le rituel du messager de Dieu. Les deux jours suivant, il est également interdit de jeûner.

► Pratiquer le takbîr
C’est un des plus importants actes recommandés de ce jour. Il s’agit de faire le takbîr (louanges, glorification d’Allah) durant la nuit, et tout au long du chemin vers le lieu de prière jusqu’à l’arrivée de l’imam.

► Donner la Zakât al-fitr
Avant la prière, les musulmans doivent effectuer la zakât al-fitr, l’aumône de la fin du ramadan. Elle ne doit pas se donner après la prière du jour de fête. Elle peut s’offrir en nourriture ou en argent aux personnes dans le besoin.

► Faire la prière de l’Aïd
Cette prière diffère légèrement des cinq prières quotidiennes. Collective, elle a été vivement recommandée par le Prophète tant pour les hommes que pour les femmes. Les ablutions sont obligatoires pour la pratiquer.

► Se féliciter mutuellement
C’est un jour important pour les musulmans car ils échangent leurs vœux. Ils se congratulent de leurs bonnes actions et se souhaitent le meilleur pour l’année à venir.

► Porter ses plus beaux vêtements
Pour suivre le rituel du Prophète, qui portait une cape le jour de l’Aïd, la tradition veut que les musulmans s’habillent avec soin en ce jour de fête. Une tenue neuve est généralement achetée à cet effet.

► Changer de chemin en revenant du lieu de prière
Il y a un dernier comportement à adopter le jour de l’Aïd el fitr. Ne pas emprunter le même chemin lors de son retour de prière. En respectant ce rituel, les musulmans ont la chance de rencontrer encore plus de gens et d’échanger leurs vœux avec eux. C’est un moyen de renforcer les liens de fraternité au sein et en dehors de la communauté.

Notis©2016