Dans son livre, sur le point de paraitre, « Becoming », Michelle Obama exprime vertement sa colère contre Donald Trump, au motif que ses insinuations sur la naissance du président Obama auraient pu amener un « fanatique dérangé » à abattre toute sa famille.
Dans « Becoming », l’ex-première dame des États unis d’Amérique parle de son mariage avec une extrême franchise. Elle écrit qu’il y a 20 ans, elle s’est sentie « brisée » après une fausse couche. Elle a dû recourir à l’insémination artificielle  pour concevoir ses deux filles.À propos de Donald Trump … Michelle a exprimé sa rage, en particulier l’allégation sans fondement tenue en 2011 par Donald Trump selon laquelle le Président Barack Obama ne serait pas né aux États-Unis. Selon l’ex-première dame des Etats unis d’Amérique, cette tactique était « absolument destinée à attiser le fanatisme et la xénophobie. De tels propos étaient délibérément destinés à attiser les fanatiques. »
Elle continue … « Et si quelqu’un avec un esprit instable chargeait une arme à feu et se rendait à Washington? Et si cette personne partait à la recherche de nos filles?… Donald Trump, avec ses insinuations bruyantes et dangereuses, a mit en danger la sécurité de ma famille. Et pour cela, je ne lui pardonnerai jamais. »
Pour ce qui est de la vidéo « Access Hollywood », Michelle Obama écrit que quand elle a entendu Trump se vanter de prouesses avec les femmes, à la limite de l’agression sexuelle, … son « corps a bourdonné de fureur ».

Dans cette vidéo, Trump avoue son goût pour les femmes mariées et indique que n’importe quelle femme tomberait à ses pied. Il a ajouté: « Je n’attends même pas qu’elles le fassent. Car, quand tu es une star, comme moi, elles te laissent faire. Tu peux tout faire. Moi, je les prends toute suite par la chatte. »

Michelle Obama n’arrive pas non plus à croire que tant de femmes aient voté pour un « misogyne » après tout ce que Trump a dit.
Sur sa vie de couple, elle écrit qu’elle a eu un « mariage phénoménal » et « nous travaillons, mon mari et moi, pour entretenir cette flamme… Nous n’hésitons pas recourir à des séances de thérapie et à demander des conseils quand nous en avons besoin. »

Notis©2018

Crédit photos