Lionel Messi, considéré comme l’un des meilleurs joueurs de football du monde de tous les temps, après une défaite crève-cœur en la finale de la Copa America, a annoncé sa décision de quitter la sélection nationale. Certains croient encore que cette décision n’est pas définitive. Mais, si la retraite internationale anticipée du joueur née le 24 juin 1987 se confirmait, elle creuserait un gros trou dans les finances de la fédération de football de l’Argentine.
Dans tous les cas, la FIFA, y compris l’Association du Football Argentin (AFA), devrait sérieusement envisager l’avenir sans Lionel Messi.

« Si Messi ne retourne pas dans l’équipe argentine, l’AFA va perdre de 20 à 25 millions $, peut-être encore plus, à partir de maintenant jusqu’à la Coupe du Monde 2018 », a expliqué Guillermo Tofoni, un agent de la FIFA.

messi41Les pertes seraient encore plus élevées si on se projetait jusqu’ à la Coupe du Monde au Qatar en 2022, une phase finale à laquelle Messi pourrait  participer, puisque le stock de son talent est suffisamment garni pour se déployer jusqu’à cette échéance.
Selon, Guillermp Tofoni, organisateur de spectacles bien implanté dans les rencontres de football, les pays comme l’Italie, l’Espagne et la Chine ont déjà fait savoir leur volonté de renégocier les conditions de paiement des matchs amicaux avec l’équipe nationale d’Argentine depuis l’annonce de la retraite internationale anticipée de Messi,.
La Russie affirme qu’elle réduirait le montant à payer à l’Argentine de 1 million de dollar pour leur prochain match amical prévu en Juin 2017, si Messi ne revenait pas.
Au 20 juillet 2016 jusqu’en 2022, le calendrier de l’équipe nationale d’Argentine prévoit 28 matchs amicaux, dont 16 à domicile. Selon Tofoni, il ne faut envisager de nouvelles réservations si Messi ne fait plus partie du onze national.
Tofoni anticipe une perte de 1 million $ au moins dans la vente de billets pour chaque match à domicile si Messi ne faisait pas partie de l’équipe nationale. Cela reviendrait à 16 millions $ de manque à gagner jusqu’en 2022, année du mondial du Qatar.

Notis©2016