Pour   être compétitives à l’ère du numérique, les détaillants devaient envisager de repousser leurs limites. Pour ce faire, l’adoption d’une nouvelle vision est nécessaire, pour leur transformation en entreprises numériques. Ce qui implique des investissements massifs et appropriés dans les nouvelles technologies.

L’essor du commerce électronique, qui a généré un flot de nouveaux concurrents innovants, proposant des offres différenciées à leurs clients, constitue une menace pour les détaillants. En outre, l’offre dépasse souvent la demande, ce qui déclenche des conflits de prix. Enfin, les attentes des clients ont changé, car les consommateurs utilisent de plus en plus la technologie numérique dans leur vie quotidienne. Que peuvent faire les détaillants face à ces nouveaux challenges? Un nouveau rapport décrit les technologies susceptibles d’avoir un impact sur les détaillants au cours des trois à cinq prochaines années. Ce rapport recommande aux entreprises actives dans le commerce du détail d’agir dans trois domaines clés :

Personnalisation

Après les objets connectés, les détaillants doivent commencer à adopter  Internet of Me, c’est-à-dire une approche narcissique de la consommation numérique des clients. Cette transformation majeure concerne les différentes manières dont Internet est désormais accessible: ordinateurs de bureau, téléphones mobiles, tablettes, appareils portables et d’autres dispositifs d’objets connectés.  Selon le rapport, les détaillants qui veulent survivre doivent intégrer cette tendance à leurs activités.

Cette nouvelle façon de faire du business implique la combinaison des préférences, des habitudes et du contexte du client pour lui offrir des produits et services personnalisés. Cela signifie que les détaillants doivent adopter des stratégies de personnalisation de leurs produits, services et les canaux de distribution. Les exemples de cette expérience personnalisée incluent tout, des recommandations musicales sur mesure aux bonneteries sur mesure ou aux photos de famille projetées sur tous les supports. En d’autres  termes, soyez différent, soyez novateur.

Économie de résultat

Les données sont vitales pour le commerce de détail moderne. La connexion de données d’appareils intelligents, d’ordinateurs portables et d’autres périphériques relatifs aux systèmes numériques est considérée comme essentielle pour aider les entreprises à comprendre comment leurs clients utilisent réellement les produits et services. Ces connexions fournissent également une source constante de statistiques sur la manière dont les clients définissent le succès et ces données peuvent être utilisées pour aider à fournir les résultats souhaités par les clients. La phrase pour résumer cette démarche est «l’économie de résultats».

À titre d’exemple, le distributeur britannique Marks& Spencer a installé des kiosques à écran tactile pour permettre aux clients de se déplacer plus librement d’un rayon à l’autre du magasin, sans avoir à se déplacer . Alternativement, Macy et Apple utilisent des balises pour proposer des offres personnalisées directement aux clients via leurs appareils mobiles.

Nouvelles plateformes

Les détaillants doivent transformer leurs produits et services en plates-formes numériques. Cela signifie que les détaillants doivent«s’efforcer de devenir des fournisseurs de plate-forme, en facilitant le flux de données, l’accès au système à certains partenaires commerciaux, en renforçant les plates-formes centrales et numériques afin de prendre part à un écosystème plus vaste ».

Atteindre cet objectif implique de réunir toutes les ressources numériques et physiques disponibles: magasins, réseau de distribution,analyse de données massives sur les tendances des clients et des produits, ainsi que des affiliations intersectorielles avec d’autres sociétés.