Pat Hart Cash, l’une des légendes du tennis mondial, a affirmé dans un entretien en date du  22 juin 2019,  que Dieu lui a «envoyé» de l’argent alors qu’il était dans un gouffre financier. La star du tennis, né le 27 mai 1965 à Melbourne (Australie) a déclaré que ces « miracles » financiers se sont produits 20 fois dans sa vie.

Grâce à ces intervention divines le vainqueur Pat Cash, n’aurait jamais été en cours de « cash » (liquidité) : « Chaque fois que j’ai besoin d’argent, Dieu m’en envoie. Juste assez pour payer les factures. Cela arrive tout le temps. Chaque fois que je suis en difficulté ou coincé (loyers, factures, impôts, dettes ménagères…), je reçois un nouveau contrat, je renouvelle un contrat ou on me propose une autre source de revenus. C’est arrivé 20 fois. C’est étrange », a-t-il déclaré.

Monsieur Cash, qui a remporté, notamment, le titre du simple monsieur de Wimbledon en 1987, a exprimé sa foi dans les plus sombres moments de sa vie : « Je me souviens qu’un jour, j’ai levé les yeux au ciel et dit:’ ‘Mon Dieu, veux-tu s’il te plaît prendre résoudre tous mes problèmes financiers? ‘.«Quelques heures plus tard, un de mes amis m’a appelé et m’a demandé de participer à un tournoi de tennis qui rapportait plusieurs milliers de livres et les honoraires les plus élevés que j’avais jamais gagnés pour un jeu de doubles ».

Pat Cash a attribue ses problèmes financiers au fait d’avoir commencé à jouer au tennis de façon professionnelle dès son plus jeune âge (11 ans) : «  Je gagnais plus d’argent que mes professeurs. Ma mère me demandais toujours de payer le repas de mes amis, parce que j’avais plus d’argent qu’eux. L’argent n’était pas un problème. J’ai  donc grandi sans ou avec peu de connaissances en matière de finances personnelles ».

Pat Cash, vainqueur du Wimbledon 1987

Aujourd’hui la priorité de Pat Cash est d’assurer sa retraite : « la retraite n’est pas si loin et je n’ai pas du tout prévu. Mon objectif est donc de faire des économies pour la première fois de ma vie. Le problème est que je ne suis pas bon pour ce genre de chose ».

Notis©2019

Par Sidney Usher

Crédit Photos