Des experts diligentés par un cabinet de prévision  d’entreprises ont analysé près de 800 professions et identifié les meilleurs (et les pires) emplois du futur.

Trois informations principales ressortent de cette analyse disponible ici :

*le monde du travail évolue au même rythme que la haute technologie, c’est-à-dire très vite ;

*le chômage est globalement en baisse en cette fin de décennie;

*et de nombreuses carrières, qui auparavant offraient des revenus potentiellement confortables disparaissent au profit de nouvelles fonctions hautement techniques*.

Les emplois du futur

Sans surprise, les professionnels du développement d’applications (logiciels) sont en tête de liste, avec une croissance de l’emploi projetée d’ici 2027 de 30,4%. Les emplois en développement d’application ont, dans « les pays où les salaires ont des ailes », ont un gain annuel autour de de100 857 $. La carrière exige généralement le baccalauréat, au minimum.

L’infirmière praticienne serait le deuxième meilleur emploi sur la liste, avec 172 102 emplois occupés au États-Unis d’Amérique, et une croissance de 35,2% prévue d’ici 2027.

À mesure que les soins de santé évoluent, les patients devraient davantage compter sur des infirmières praticiennes, hautement qualifiées et très recherchées. Le poste exige une maîtrise (quatre années après le bac).

Ensuite arrive les gestionnaire des services de santé, un travail qui nécessite de superviser les fonctions d’un cabinet médical ou d’un établissement médical. La croissance de l’emploi prévue est de 21%. Les directeurs de services médicaux  ont une carrière prometteuse.

Les directeurs financiers arrivent en quatrième position avec un salaire médian pouvant aller jusqu’à 122 733 dollars par ans, une croissance prévue de 19,1% et une opportunité de gérer les flux de trésorerie souvent faramineux d’une grosse entreprise.

L’analyste en recherche marketing complète les cinq meilleurs emplois les plus juteux. En règle générale, le poste exige uniquement un baccalauréat, mais des diplômes de niveau supérieur peuvent générer un potentiel de gain plus élevé.

En sixième position se trouve le rôle du responsable des systèmes informatiques, un poste qui implique la planification, la coordination et la direction de toutes les activités informatiques d’une même organisation.

Le poste d’analyste de la sécurité de l’information occupe la septième place. Cette profession est de plus en plus recherchée par les banques, les entreprises du secteur de la haute technologie et le secteur des soins de santé – partout où les informations personnelles doivent être protégées.

Le poste d’assistant de médecin occupe la huitième place. De la même manière que les infirmières praticiennes, on s’attend de plus en plus à ce que les personnes occupant ce poste reprennent leurs fonctions chez les médecins, ce qui entraînerait une augmentation de la demande et une croissance prévisionnelle de l’emploi de 35,3%.

Les soins de santé ont continué de dominer la liste, les kinésithérapeutes arrivant en neuvième position malgré un doctorat. Le poste a un salaire annuel médian de 85 694 $ et une croissance de l’emploi prévue de 27,1%.

Les hygiénistes dentaires complètent le top 10 avec 20,9% de croissance projetée de l’emploi et un salaire médian de 74 432 $.

Les emplois dépassés

À l’opposé, les réparateurs de montres ont l’avenir le plus sombre possible, avec un salaire annuel en baisse et une croissance (perte) de l’emploi  prévue de -27%.

De même, les constructeurs de maisons préfabriquées jadis recherchés deviennent obsolètes. Alors que les bâtiments et les maisons préfabriqués représentaient jusqu’à 25% de toutes les nouvelles maisons fabriquées en Amérique du nord, leur popularité diminue. La croissance de l’emploi prévue de -7,8%.

L’opérateur de machine textile est la troisième tâche la plus difficile à accomplir pour l’avenir. Le personnes de cette profession auraient intérêt à rechercher de nouvelles compétences et opportunités.

Les réparateurs de tissus suivent, avec une croissance de l’emploi prévue de 2,1% et un salaire annuel en baisse. C’est encore un autre poste peu qualifié avec un potentiel limité à l’avenir. Une grande partie des pires emplois sont ceux qui peuvent être remplacés par l’automatisation. Autant, la technologie facilite la production, autant nous avons besoin de moins de personnes pour effectuer le travail manuel, ce qui place de nombreux emplois dans le secteur de la fabrication peu qualifiés sur la liste des pires emplois.

Les opérateurs de machines à chaussures complètent les cinq pires emplois du futu.

Les projectionnistes suivent: avec moins de gens qui vont au cinéma chaque année et les salles de cinéma qui se transforment en lieux de culte en tout genre, les professionnels des salles sombres ont un avenir morose.

De même, le traitement de la photo devient une activité du passé, de plus en plus de gens se fient aux images numériques et moins de personnes cherchent à développer des pellicules. La profession devrait disparaitre d’ici cinq ou dix ans.

Le personnel qui accroche des papiers peints et des panneaux publicitaires – perdent également rapidement leur emploi. Cet emploi se situe au huitième rang.

Les bûcherons perdent également des emplois au fur et à mesure que leur travail est automatisé.

L’opérateur téléphonique complétait les 10 pires emplois du futur. Avec les révolutions dans la façon dont les gens et les entreprises communiquent, cet emploi est l’un des pires pour l’avenir.

Conclusion

Les emplois exigeant une éducation et une connaissance en matière de hautes technologies sembleraient être les plus prometteurs, alors que les carrières anachroniques pouvant être remplacées par des machines seraient  les pires emplois du futur.

Notis©2018