Une société de sécurité et d’optimisation informatique basée à San Francisco, dénommée Cloudflare, affirme avoir trouvé une solution simple et efficace contre les cyber-attaques.

Baptisé 1.1.1.1, ce nouvel outil gratuit pourrait non seulement renforcer la protection de la vie privée des internautes, mais aussi rendre le processus DSN plus rapide et donc accélérer la connexion internet.

Le service gratuit vous aidera à masquer votre historique en ligne, en cachant vos informations personnelles à votre fournisseur d’accès Internet (FAI) ainsi qu’à d’autres tiers.

Il fonctionne en utilisant le DNS (Domain Name System), le répertoire de l’Internet utilisé pour diriger le trafic entre les serveurs hébergeant des données et les utilisateurs essayant d’y accéder.

En enracinant vos requêtes DNS via un réseau privé, l’entreprise derrière le service peut aider à masquer les pages que vous visitez.

DÉFINITION

Le DNS (Domain Name System) est le répertoire d’Internet. Chaque fois que vous cliquez sur un lien, envoyez un e-mail, ouvrez une application mobile, la première chose que votre appareil  fait c’est de rechercher l’adresse d’un domaine.

Le réseau DNS présente deux faces: d’une part, la partie visible, c’est-à-dire les pages Web et autres contenus, et, d’autre part, le résolveur (exploitation), c’est-à-dire la gestion des périphériques qui tentent d’accéder à la partie visible.

Chaque domaine doit avoir un fournisseur DNS, c’est à-dire des serveurs qui stockent les enregistrements DNS. Amazon, Cloudflare et Google sont parmi les plus grands fournisseurs de serveurs DNS dans le monde.

De l’autre côté du système DNS on a les « résolveurs » qui font fonctionner le système. Chaque appareil qui se connecte à Internet a besoin d’un résolveur DNS. Par défaut, ces résolveurs sont automatiquement définis par le réseau auquel vous vous connectez.

Ainsi, pour la plupart des utilisateurs d’Internet, lorsqu’ils se connectent à un FAI, à un point d’accès WiFi ou à un réseau mobile, l’opérateur du réseau dictera quel résolveur DNS utiliser.

Le problème est que ces services DNS sont souvent lents et ne respectent pas votre vie privée.

Ce que de nombreux internautes ne réalisent pas, c’est que même si vous visitez un site Web crypté, indiqué par le cadenas vert dans la barre d’adresse de votre navigateur, cela n’empêche pas votre résolveur DNS de connaître l’identité de tous les sites visités.

Cela signifie que, par défaut, votre FAI, chaque réseau WiFi auquel vous êtes connecté et votre fournisseur de réseau mobile ont une liste de tous les sites que vous avez visités lors de leur utilisation.

INSTALLATION

La configuration de l’outil de confidentialité DNS 1.1.1.1 ne prend pas plus de deux minutes et ne nécessite aucune compétence technique ou logiciel spécial. Toutefois, les étapes exactes varient en fonction du système d’exploitation installé sur le périphérique que vous utilisez.

iOS

Depuis l’écran d’accueil de votre iPhone, ouvrez l’application Paramètres.

Appuyez sur Wi-Fi, puis appuyez sur votre réseau préféré dans la liste.

Appuyez sur Configurer DNS, puis sur Manuel.

S’il existe des entrées existantes, appuyez sur le bouton – et sur Supprimer en regard de chacune d’elles.

Appuyez sur le bouton + Ajouter un serveur, puis tapez 1.1.1.1.