Un sondage a montré que les téléphones intelligents sont devenus plus importants dans notre vie quotidienne que nos voisins, collègues, colocataires et enseignants.

Une équipe de psychologues a demandé à 1 156 hommes et femmes âgés de 15 à 83 ans de remplir un formulaire en ligne évaluant l’importance et la proximité des personnes et des biens. Il en ressort que les parents et les enfants sont les plus importants et que les enseignants sont au bas de la liste.

Donc, il n’y a pas de doute possible : les téléphones intelligents sont devenus plus importants dans notre vie quotidienne que nos voisins, collègues, colocataires et enseignants. Autrement dit, seuls la famille, les amis et les animaux domestiques, mis ensemble, peuvent  rivaliser avec le téléphone portable, en terme d’amour et de passion.

« Entité pertinente »

Astrid Carolus, l’un des coauteurs de la recherche, a déclaré que les téléphones sont devenus des « entités psychologiquement pertinentes. Ils accompagnent leurs utilisateurs tout au long de la journée,toujours prêts à s’acquitter de tâches telles que la communication avec leurs amis et leur famille. (…) Pour son propriétaire, le smartphone n’est pas un simple équipement technique, mais un compagnon numérique », a-t-elle déclaré.

« Parce que le médium semble communiquer avec nous,nous réagissons inconsciemment comme si c’était un être humain », a-t-elle ajouté. Ainsi, les téléphones mobiles sont devenus nos compagnons de tous les instants: 65% des utilisateurs interrogés âgés de moins de 35 ans les regardent dans les cinq minutes qui suivent leur réveil et passent près de trois heures par jour à les manipuler.

En-dessous des téléphones portables, viennent les colocataires, les ordinateurs portables, les camarades de classe, les collègues, la télévision et les voisins.

Ce sondage montre que « l’homme s’adapte à la technologie pour survivre à l’ère moderne », en déduit le coordinateur de cette étude, la Doctoresse Carolus. «Dans le monde de nos ancêtres, les interactions sociales et le traitement de l’information étaient essentiels à la survie.

Contrairement au monde de nos ancêtres, dans lequel ceux qui en voyaient des signaux sociaux étaient de véritables humains, les appareils électroniques d’aujourd’hui envoient des signaux similaires en nous parlant ».

L’amour excessif pour les téléphones intelligents a une incidence certaine sur les comportements. Par exemple,  une étude parue dans  la revue scientifique, PLOS ONE, a constaté que les gens utilisant les téléphones portables se déplacent dans la rue comme des vieillards retraités: Leurs pas sont exagérément lents et ont du mal à suivre une ligne droite. Dans ces conditions, l’évitement des obstacles est d’autant plus difficile que les regards sont absorbés par les écrans. Selon les chercheurs, l’utilisation excessive des téléphones portables pourrait causer des problèmes de dos et de cou à long terme.

Notis©2018

Par Sidney Usher