Essayer de déchiffrer exactement la personnalité de quelqu’un qu’on rencontre pour la première fois peut s’avérer difficile, pour le commun des mortels. Le portrait du ou de la partenaire idéal(e) est à la portée de tous, mais le ou la trouver, voilà où commence la désillusion.  

Entamer une conversation peut permettre d’avoir certaine idée -donc partielle- sur sa personnalité. En revanche « lire » son langage corporel peut fournir des informations essentielles.

Il existe un certain nombre de «signaux» qu’une personne peut afficher pour exprimer ses sentiments. La distance, le toucher et la voix, notamment, peuvent être «lus» de manière positive ou négative, selon les circonstances.

L’une des premières choses à prendre en compte au cours d’un premier rendez-vous est la disposition des sièges. Il s’agit de savoir si la personne que vous rencontrez pour la première fois a un profil compatible au votre.

Si elle se positionne physiquement proche, cela peut être interprété comme un signe d’ouverture d’esprit (il ou elle se sent à la fois détendu(e) et à l’aise avec vous. Inversement, si son corps est « incliné » fréquemment vers l’arrière ou s’il (ou elle) est assis(e) plus loin que la « distance de frappe » normal (plus d’un pas), lisez ceci comme un signe de désintérêt. En effet, si son corps est incliné, loin de vous, ses pieds seront aussi éloignés de vous, idem pour le cœur.

Surveillez les bras croisés et les jambes croisées, car ce type de langage corporel peut suggérer une «protection» et doit être interprété également comme un manque d’intérêt.

Le contact visuel, surtout s’il est maintenu, peut aussi être déchiffré comme un signe que votre interlocuteur est attiré par vous.

Cependant, le regard n’est pas forcément et systématiquement un signe positif. Reste que celles et ceux qui évitent le contact visuel doivent également être lus comme étant désintéressés par vous et votre affaire.

Lors des premières rencontres, il ne faudrait pas sous-estimer le toucher comme un indicateur important d’intérêt ou d’attraction. Mais, « le touché » ne consiste pas forcément dans des grands gestes. : Un petit coup sur le bras ou sur la main peut être aussi révélateur que tendre la main vers la personne visée.

Étant donné qu’une bonne partie du rendez-vous sera consacrée à parler à une autre personne, il est utile d’écouter attentivement le son de sa voix. Si votre interlocuteur parle à voix basse, cela peut indiquer une attirance sexuelle. En effet, les cordes vocales, comme avec d’autres zones du corps, ont tendance à gonfler lorsqu’elles sont excitées. Il y a peu de souffle dans la voix et le ton est plus bas. Ce sont tous des signes d’attraction sexuelle.

Mais, attention, les changements de tonalité peuvent révéler un manque d’intérêt. Dans ce dernier cas, la voix peut sembler cassée, ou surélevée, ou même très grave, ce qui serait dû une retenue forcée ou inconscient du souffle.

D’autres signes du langage corporel indiquent le malaise :

* le changement rapide de position de la tête ;

* l’immobilité peut être le signe d’une préparation à l’affrontement ;

* Quelqu’un qui se couvre la bouche peut révéler qu’il ne veut pas traiter un problème ou répondre à une question ;

* si instinctivement une des parties vulnérables du corps est couverte par la main, c’est que ce qui a été dit pourrait avoir touché un nerf et donc choqué ;

* les bras croisés peuvent indiquer une intimidation par votre présence ou des propos.

Notis©2019

Source: In Resonate by Dr Louise Mahler