Il est naturel de vouloir ce qu’il y a de mieux pour vos enfants et faire tout ce qui est en votre pouvoir pour rendre leur vie aussi simple et facile que possible. Mais, en agissant ainsi, vous êtes peut-être en train de les « déneiger » par inadvertance.

Le terme de « déneigement », une invention en 2014 par David McCullough, professeur de langue à la Wellesley High School dans le Massachusetts, après plus de 30 ans d’expérience, est attribué aux mères et aux pères qui poussent « agressivement » leurs enfants à la réussite, quel qu’en soit le prix. Cela implique l’élimination des obstacles qui pourraient entraver leur succès.

Le déneigement peut souvent commencer à la naissance, les parents enthousiastes faisant tout leur possible pour mettre le nom de leurs enfants sur les listes d’attente des classes préscolaires d’élite.

Le « déblaiement » se poursuit tout au long de leur carrière scolaire, des mères et des pères dévoués se précipitant dans l’école de leurs enfants avec des devoirs oubliés et harcelant les enseignants pour qu’ils réservent  à leur enfant un traitement spécial.

La psychologue Madeline Levine, dénonce elle aussi  les parents chasseurs de neige qui déblaie tout autour de leurs enfants. Selon la psychologue, cette choyer les enfants peut être contreproductive, les enfants grandissant en ayant du mal à faire face aux tâches les plus élémentaires et aux problèmes ordinaires que la vie peut engendrer.

Le Dr Levine a expliqué dans son livre qu’elle voyait souvent des étudiants de première année d’université rentrés chez eux (chez papa et maman) après avoir fréquenté des établissements d’enseignement réputés «parce qu’ils ne possédaient pas le minimum de compétences d’adultes dont ils ont besoin pour vivre à l’université».

Elle écrit: « vous avez des parents qui ont passé 18 ans à préparer leurs enfants avec ce qu’ils perçoivent comme des avantages, mais ce n’est pas le cas ».

Julie Lythcott-Haims, écrit dans un livre intitulé « Comment élever un adulte ? » que « les parents de devraient préparer  leurs enfants à prendre la route, au lieu de préparer la route pour leurs enfants ».

En ne laissant jamais leurs enfants faire des erreurs ou relever des défis, ils finissent par devoir continuer à «scotcher» leurs enfants même après qu’ils soient devenus adultes. Il n’est donc pas étonnant de voir les parents chasseurs de neige appeler l’employeur de leur enfant pour se plaindre lorsqu’un stage ne conduit pas à un emploi.

Notis©2019

Par Sidney Usher

Sources : « Teach Your Children Well: Why Values and Coping Skills Matter More Than Grades, Trophies,  » by Madeline Levine