Une étude publiée dans la revue New Technology, Work and Employment a constaté que ceux qui ont leur bureau à la maison consacrent plus d’heures et mettent plus de cœur à l’ouvrage. Autrement dit,  le bureau à domicile serait plus productif que le travail dans les endroits traditionnels (magasin, usine, bureau du siège social, succursale, agence ou établissements).

Mais, travailler chez soi peut faire perdre la notion du temps. A la maison, le travail peut se répandre partout, y compris dans les espaces et temps réservés à la famille et aux loisirs.

Le travail se détache progressivement de ces endroits traditionnels., car travailler chez soi est une opportunité pour de nombreux professionnels. Mais comment faire pour que cet environnement ne « bouffe » pas la vie du travailleur ?

Voici quelques conseils.
Trouver un travail
Il existe de nombreuses entreprises et sites Web qui relient les pigistes aux employeurs, mais leur accessibilité peut dépendre de votre secteur de compétence professionnelle et situation géographique.

La plupart de ces sites vous demanderont de définir un profil en fonction de votre domaine d’expertise – rédacteurs, programmeurs et développeurs, aux travailleurs administratifs, aux traducteurs, aux professionnels de la finance, aux spécialistes du marketing et plus encore – avant d’explorer les offres d’emploi disponibles. Après avoir répondu à l’offre qui vous sied, vous pourriez obtenir des contrats à court ou à long terme. Une application astucieuse suit et enregistre vos heures quotidiennes et les envoie directement à votre employeur.

Mais, bien que le travail en ligne soit une opportunité croissante et légitime, vous devez rester prudent et éviter les sites qui vous demandent d’investir de l’argent, d’avoir accès à un compte bancaire ou de divulguer des informations personnelles. Ce sont des indicateurs d’une éventuelle arnaque.
Communiquer en interne
Fixer des limites et définir les attentes avec tous les éléments qui composent votre ménage et voisin immédiat. En effet, la fixation des règles vis-à-vis de vos animaux de compagnie, conjoints et enfants est cruciale.

Si vous devez vous isoler pour travailler pendant un certain temps, assurez-vous de les informer que vous ne serez pas disponible du tout.
Rester discipliné
Soyez structuré. En effet, s’assurer que vous accomplissez tout ce que l’on attend de vous chaque jour exige de la discipline. Mais la discipline n’est pas incompatible à la flexibilité. Car, l’énorme avantage du travail à la maison est ces petits moments d’égarement où émergent des pensées créatives qui, autrement et dans un environnement traditionnel de travail, resteraient dormantes.

Dormir tard pour retarder une heure de départ, ou se lever tôt pour voir le lever du soleil (avant de faire une sieste en début d’après-midi) peut stimuler des idées qui autrement n’auraient peut-être jamais eu la chance de grandir.
Rester flexible

Les plus grands avantages du travail à domicile viennent des petits répits et de la capacité d’être flexible par rapport aux proches.

La flexibilité du temps permet d’encadrer le sport des enfants, les aider à faire leurs devoirs, aider les parents âgés et prendre des pauses pour faire du bricolage, entretenir un jardin végétarien…