La fraude en ligne est devenue plus sophistiquée et le vol de donnée personnelle se banalise. Des escrocs tapis derrière leur écran piratent, envoient les courriels aux honnêtes citoyens, puis les incitent à faire ce que ces derniers croient être des paiements authentiques. L’arnaque dans le domaine des paiements automatisés fait des ravages.

Malheureusement, les logiciels de protection contre les programmes malveillants n’aident pas vraiment, se moquent et finalement aggravent la vulnérabilité de l’utilisateur.

 Selon les experts en cyber-sécurité, seulement 9% des internautes peuvent identifier avec précision les escroqueries en ligne.

Il est donc essentiel d’apprendre à être plus vigilants et prendre les mesures qui s’imposent pour se protéger contre cette grande arnaque qui règne sur internet.

Voici les 10 étapes à suivre pour éviter de tomber dans le piège de cette nouvelle race de criminels.

1. Cryptez votre email

Le cryptage des e-mails n’est pas réservé aux entreprises et aux « geeks » (experts) des technologies. Le cryptage des e-mails est un moyen sûr de protéger vos données personnelles en transformant les données sensibles en code indestructible.

Même si une personne parvient à accéder à vos données avec la nouvelle technologie de cryptage, le contenu trouvé sera complètement indéchiffrable.

2. Sauvegardez vos données

Cela peut sembler fondamental, mais la sauvegarde des courriels personnels est souvent négligée. Il est judicieux de créer une copie dupliquée de vos courriels afin que, si un appareil est perdu, volé ou victime d’une attaque compromettant son fonctionnement normal, vous disposeriez toujours de toutes les informations qui vous sont essentielles.

3. Utilisez des mots de passe plutôt que des « passoires »

La plupart des gens savent qu’ils ne doivent pas utiliser le même mot de passe pour différents comptes en ligne et savent que les mots de passe associés à des informations personnelles telles que les anniversaires ou les adresses sont plus faciles à pirater.

Essayez d’utiliser une « phrase secrète » plus longue pour utiliser chaque caractère d’un mot de passe et vous baser sur les paroles de votre chanson préférée, une citation d’un livre, d’un magazine ou d’un film pour vous en rappeler plus facilement.

4. Découvrez qui utilise vos données

La législation sur la protection de la vie privée vous donne maintenant le droit de demander à n’importe quelle entreprise quelles sont les données qu’elle détient sur vous ou de les empêcher de vous envoyer des messages indésirables dans votre boîte de réception.

5. Ne partagez pas trop d’informations

Prenez une minute pour vous arrêter et réfléchissez aux données avant de les partager. Si vous êtes préoccupé par la source d’un e-mail, vérifiez son authenticité, par exemple, contactez votre banque pour savoir si un e-mail provient bien d’elle.

6. Apprendre à identifier les liens suspects

Ceci est en réalité beaucoup plus difficile que vous ne le pensez en raison de la sophistication des escroqueries par le « phishing ». Les sites Web et les courriels peuvent sembler vraiment fiable et provenir de sources identifiables, telles que des banques ou des ministères. Il peut donc souvent être assez difficile de faire la différence entre un site officiel et un site trafiqué.

En cas de doute, n’ouvrez rien et avant de divulguer des informations personnelles, assurez-vous de savoir à qui vous avez affaire. Vous pouvez souvent repérer un faux lien en vérifiant l’adresse URL d’un lien – les sites sécurisés commencent par https: //, alors que de nombreux contrefaçons utilisent souvent http: //, sans «s».

7. Verrouillez votre smartphone et votre tablette

Il est courant de laisser son téléphone quelque part, de le perdre ou de se le faire voler. Par conséquent, verrouiller votre téléphone est la première ligne de défense et signifie que s’il tombe dans de mauvaises mains, il y a une couche de défense qu’il devra combattre. En effet, lorsque votre téléphone est verrouillé, un voleur doit d’abord déchiffrer votre mot de passe pour accéder à vos données.

8. Vérifiez quand vous vous êtes connecté pour la dernière fois

La plupart des plates-formes de messagerie proposent une fonction permettant de savoir quand et où vous vous êtes connecté pour la dernière fois. Ces informations se trouvent généralement dans les fonctions « compte » ou « paramètres » et permettent de repérer facilement toute activité suspecte sur votre compte.

Beaucoup de fournisseur vous laisseront également configurer une authentification à deux facteurs, ce qui signifie que lorsque vous essayez de vous connecter à partir d’un nouvel appareil, vous devrez fournir un code unique (généralement envoyé sous forme de SMS à votre téléphone) ainsi que votre mot de passe.

9. Mettez-vous à jour

Ayez toujours un logiciel anti-virus et un pare-feu installés sur votre ordinateur et mettez-les à jour dès que de nouvelles versions sont disponibles.

Les mises à jour jouent un rôle important dans la protection de vos appareils car elles permettent de réparer les erreurs ou combler des failles de sécurité.

10. Soyez prudent(e)

Faites confiance à votre instinct. Si vous vous sentez inquiet ou méfiant envers un message ou toutes autres propositions en ligne, vous avez probablement raison!

Notis©2019

Par Sidney Usher