L’industrie cinématographique n’a jamais aussi bien portée qu’en 2018, année au titre de laquelle elle avait gagné 96,8 milliards de dollars, dont plus de 40 milliards en ventes de billets de cinéma, selon les chiffres publiés par la Motion Picture Association of America (MPAA).

Les services de streaming vidéo en ligne, tels que Amazon Prime et Netflix en particulier, ont connu une croissance impressionnante, les abonnements dépassant pour la première fois ceux de la télévision par câble.

La MPAA, une association interprofessionnelle américaine qui défend les intérêts des six plus grands studios hollywoodiens, dont  Netflix, sur le territoire des États-Unis a déclaré que plus de la moitié (52%) du temps passé à l’écran des Américains était consacré aux plateformes numériques.

« Aujourd’hui le marché du cinéma est plus que jamais dynamique. Les histoires se déplacent vers le public, que ce soit dans les salles, chez soi ou en voyage », a déclaré le directeur général de la MPAA, Charles Rivkin. « Nos sociétés continuent à fournir du contenu où, quand et comment le public le souhaite – et les chiffres en disent long. »

Selon le rapport, le marché mondial du film – dans les cinémas et à la maison – a progressé de 9% par rapport à 2017, tiré par les succès de Disney tels que « Black Panther » et « Avengers: Infinity War ».

Les dépenses consacrées uniquement au visionnage à domicile ont augmenté de 16% par rapport à l’année précédente, atteignant 55,7 milliards de dollars.

« Depuis 2014, les dépenses numériques ont augmenté de 170% dans le monde », ajoute le rapport.

En termes d’abonnements, les abonnements aux services de vidéo en ligne ont augmenté de 27%, pour atteindre 613,3 millions, tandis que les abonnements au câble ont chuté de 2%, pour atteindre 556 millions.

Cela étant, le câble reste le plus gros producteur d’argent, avec 118 milliards de dollars en 2018 selon le rapport.

Alors que la vente de billets de cinéma aux États-Unis et au Canada – en hausse de 7% à 11,9 milliards de dollars -, elle a, en revanche, chuté de 1% dans le reste du monde pour atteindre 29,2 milliards de dollars. Cependant, cela n’a pas empêché l’ouverture de nouveaux cinémas, avec une population mondiale de cinéphiles en augmentation de 7%, pour atteindre près de 190 000 personnes.

En dehors de l’Amérique du Nord, le box-office a dépassé le milliard de dollars dans sept pays: la Chine (9 milliards), le Japon (2 milliards) et la Grande-Bretagne, la France, l’Inde et l’Allemagne.

Notis©2019

Par Sidney Usher

Sources: Theatrical Home Entertainment Market Environment