Jessye Norman e est décédée à l’hôpital « Mount Sinai St Luke » de New York, le 30 septembre 2019, à 19h04. La célèbre star internationale de l’opéra aurait succombé à un choc septique et à une défaillance de plusieurs organes, consécutive à une blessure à la moelle épinière qu’elle avait eue en 2015. Elle avait 74 ans.

Artiste Pionnière

Jessye Norman est l’une des rares chanteuses noires à atteindre une célébrité mondiale dans le monde de l’opéra. Elle a donné plusieurs concerts dans des salles mythiques, comme La Scala et le Metropolitan Opera. Elle a tenu le rôle central dans des œuvres, telles que Carmen et  Aida.

Elle a chanté les œuvres de Wagner, mais ne s’est pas limitée à l’opéra ou à la musique classique ; elle a interprété des chansons de Duke Ellington et d’autres grands standards de la Musique Afro-Américaine.

Norman est né le 15 septembre 1945 à Augusta, en Géorgie, à une époque ségrégationniste. Elle a grandi en chantant à l’église entourée d’une famille de musiciens, composée de pianistes et de chanteurs. Elle a obtenu une bourse d’études à la Howard University, un collège accueillant la communauté noire, à Washington DC pour étudier la musique, puis au Peabody Conservatory et à l’Université du Michigan.

Elle a fait ses débuts à l’opéra en 1969 à Berlin, émerveillant le public du monde entier sur les scènes de Milan, Londres et New York grâce à sa voix subliminale. Le New York Times a décrit sa voix comme «une grande demeure sonore».

« La voix de Jessye Norman se déploie sur des dimensions incommensurables. Elle ouvre sur des panoramas inattendus. Elle contient des pièces ensoleillées, des passages étroits, des chutes caverneuses », a écrit Edward Rothstein dans le NYT.

Artiste reconnue

En 1997, à l’âge de 52 ans, Norman est devenu la plus jeune artiste à se voir décerner le prix du « Kennedy Center en ». Elle a reçu sa médaille nationale des arts de Barack Obama et a obtenu des doctorats honorifiques d’un certain nombre d’écoles prestigieuses, notamment Juilliard, Harvard et Yale. En 1990, Augusta, sa ville natale, a ouvert  « l’amphithéâtre Jessye Norman » pour rendre hommage à l’icône de l’opéra.

Jessye Norman est membre de la “British Royal Academy of Music” et du “Georgia Music Hall of Fame”. Norman a même donné son nom à une orchidée en France, et le pays en a également fait un commandant de l’ordre des arts et des lettres.

Au cours de son illustre carrière, elle a remporté 15 nominations aux Grammy Awards, notamment en 1985 lors de son spectacle pour la meilleure interprétation en soliste classique pour Ravel: Songs of Maurice Ravel. Elle a remporté un Grammy Award pour l’ensemble de ses réalisations en 2006.

Artiste engagée

Norman a également donné d’elle-même en collectant des fonds pour aider les élèves à aller à l’école, en défendant les arts dans les écoles et en défendant la diversité.

«Je regarde les orchestres symphoniques à travers le pays et je veux que ces orchestres ressemblent davantage au groupe démographique qu’ils sont censés servir ».

« J’aimerais voir plus d’Afro-Américains sur la scène du Metropolitan Opera de New York. Il y en a certainement, mais pas assez, et je rencontre tellement de chanteurs terriblement doués que ce serait un atout pour les compagnies d’opéra et la nation entière. Mais nous avons toujours ces personnes qui sont un peu hésitantes, et peut-être pas aussi ouvertes … comme je le souhaiterais », a-t-elle déclaré.

«J’attends avec impatience le jour où nous ne penserons pas à la couleur de la peau avant de confier du  travail à quelqu’un, quel qu’il soit.»

La « Jessye Norman School of the Arts » a ouvert ses portes en 2003 à Augusta, sa ville natale, pour offrir une éducation artistique gratuite aux enfants défavorisés. La rue, dans laquelle se trouve l’école, où se trouve l’école a été baptisée « Jessye Norman Boulevard ».

Stacey Abrams, ancienne candidate au poste de gouverneur dans la Géorgie, a déclaré: «Adieu à Jessye Norman, notre bien-aimée, femme de vision, d’aventure et de joie. Une voix glorieuse et une belle âme s’est envolée vers le ciel. Son héritage vit dans la musique et les enfants saluent chaque jour l’art en son nom. ”

Notis©2019

Par Mary Maz.