De moins en moins d’entreprise sont disposées à organiser des fêtes de fin d’année sur le lieu du travail. Les employeurs qui offrent les beuveries à leurs employés à cette occasion ont une obsession : éviter les comportements inappropriés liés à la consommation excessive d’alcool.

Plusieurs études montrent que pendant les fêtes ouvertes à l’alcool, il est biologiquement impossible de s’arrêter à un seul verre. En effet, les dopaminergiques D2, neurones qui contrôlent le niveau de la consommation de boisson, se désactivent quand trop d’alcool est consommé. Cette désactivation peut conduire à des comportements obscènes (débordement verbal, scandale sexuel…) professionnellement et durablement dommageables.

Pour les employés -fêtards et buveur d’alcool- qui auront droit à un bar-ouvert-gratis sur le lieu du travail cette année, voici certaines choses à faire pour éviter le pire.

1. La préparation

Les nutritionnistes conseillent de boire une cuillère à soupe de vinaigre de cidre de pomme avant d’aller à la fête. En effet, le vinaigre de cidre de pomme, non seulement contient un florilège de vitamines, mais aussi augmente l’acidité de l’estomac pour aider à la digestion et peut également prévenir les gueules de bois.

Le mixage avec de la nourriture et un verre d’eau absorbera facilement l’alcool consommé. Préparer une soirée à l’avance de cette façon, c’est s’assurer qu’il n’y ait pas de débordement et que donc vous aurez le contrôle des besoins de votre corps.

2. La stimulation

Buvez consciemment. Chaque fois que vous prenez un verre, remarquez à quelle vitesse vous le buvez et quel effet cela produit sur vos sens.

L’utilisation d’une paille a tendance à faire boire plus vite. Donc vaut mieux siroter, allaiter et adopter une attitude qui qui vous empêchera de boire trop vite.

Vous n’avez pas toujours forcément besoin d’avoir un verre à la main, pour avoir de la contenance. Fixez-vous des limites.

3. Le choix

Choisissez judicieusement les boissons qui vous conviennent. Si vous voulez des boissons plus saines, restez loin des boissons sucrées et dirigez-vous vers du vin rouge ou une vodka avec un soda et un citron vert.

Le vin rouge contient du resvératrol, un antioxydant qui, selon des études, peut augmenter le taux de bon cholestérol, soutenir la fonction cardiaque et même avoir des propriétés immunosuppressives. Quant à la vodka, elle ne contient peu ou pas de calories.

Une étude a montré que le mélange d’alcool avec des boissons énergisantes rend le cerveau encore plus avide d’alcool. L’explosion soudaine de teneur élevée en alcool dans votre sang est un moyen infaillible vers une intoxication rapide.

4. L’hydratation

Boire de l’eau avant, pendant et après une nuit de beuverie est important pour reconstituer l’eau dans votre corps que l’alcool lui a dépouillé.

Avoir de la glace dans un verre d’alcool est un moyen d’obtenir de l’eau dans votre corps tout en buvant. Boire un verre d’eau entre chaque boisson alcoolisée vous hydratera.

Rester hydraté est la clé pour contrôler les effets de l’alcool sur le corps et prévenir une gueule de bois.

Notis©2018