La Journée mondiale du paludisme est un événement international, une occasion de mettre en lumière les problèmes liés à cette maladie tropicale tenace et pernicieuse. La journée est célébrée chaque année, le 25 avril.

Le paludisme reste un drame considérable. En effet, 3,3 milliards de personnes en sont infectées et 106 pays sont répertoriés comme étant à risque de transmission par des moustiques. Chaque année, la maladie est responsable de quelque 625 000 décès. Dans les pays à risques, un enfant de famille pauvre meurt tous les 30 secondes, selon l’OMS. Les principales zones touchées sont l’Afrique, l’Asie, l’Amérique latine et le Moyen-Orient.

La Journée mondiale du paludisme était à l’origine la fête de l’Afrique contre le paludisme. Elle a ensuite été étendue et intégrée aux activités de l’Organisation mondiale de la santé. Le premier événement mondial a eu lieu en 2007.

Cinchona

Fever Tree est entreprise dont le siège est Grande Bretagne et ayant pour objet social la fabrication l’eau tonique. Cette boisson partage avec le gin-sprit une longue histoire dans la lutte contre le paludisme. L’eau tonique (parfois appelée eau tonique indienne) est une boisson gazeuse. Elle a un ingrédient clé: la quinine. À l’origine, la boisson était utilisée comme prophylactique contre le paludisme. Le mélange du gin à l’eau tonique date du temps de la domination impériale britannique sur l’Inde pendant l’ère victorienne. Au cours de cette période, les soldats recevait une dose quotidienne de quinine pour éviter d’attraper le paludisme. Pour rendre agréable leur ration ils le mélangèrent avec du gin.

Aujourd’hui, l’eau tonique contient une teneur en quinine significativement inférieure, bien que la quinine reste un additif déterminant. La quinine a été isolée pour la première fois en 1820 à partir de l’écorce d’un arbre appelé cinchona. Certains chercheurs avancent l’utilisation de l’écorce à titre de médicament remonte à 1632. La Quinine demeure sur la liste des médicaments essentiels de l’Organisation mondiale de la santé.

Dans le cadre de la Journée Internationale contre le Palludisme, Fever Tree s’est engagé à faire don la recette d’un million de Gin & Tonics vendus à travers le monde le 25 avril 2017. Les fonds seront versé l’organisation caritative Malaria No More (plus de palludisme). Ces fonds constituent «une partie de effort mondial visant à mettre fin aux souffrances et à la mort causées par le paludisme», peut-on lire sur le site de l’organisation.

Un vaccin en vue

Le premier vaccin contre la maladie parasitaire doit être testé au Kenya, au Ghana et au Malawi. L’expérimentation est prévue au début de 2018. Le vaccin devrait renforcer le système immunitaire du corps humain pour attaquer le parasite du paludisme. La maladie s’installe dans le corps humain via la circulation sanguine dès suite d’une morsure de moustique et fini par infecter les cellules du foie.

Le test réalisé dans le cadre d’un laboratoire a confirmé l’efficacité du vaccin chez les enfants, sur une échelle de 26% à 50%. Sur cette base, le Groupe consultatif stratégique d’experts sur la vaccination de l’Organisation mondiale de la santé ainsi que le Comité consultatif sur la politique du paludisme se sont réunis et ont recommandé une mise en œuvre pilote du vaccin dans certaines parties de l’Afrique.