Ce n’est pas parce qu’il s’agit d’un emploi saisonnier qu’il faut négliger son CV, sa lettre de motivation ou son entretien, car les recruteurs sont tout aussi rigoureux et exigeants que s’il s’agissait d’un emploi à plein temps. Voici  quelques conseils qui efficace  pour trouver un job d’été.

  1. Les qualités personnelles

S’il s’agit par exemple de travailler comme caissier, à l’inventaire ou au rayonnage d’un magasin, il faut mettre en avant sa patience, sa rigueur et sa tonicité. Dans le secteur de la vente, il faut souligner sa capacité à apprendre vite, à être concentré et son adaptabilité. En revanche, dans la restauration, il faudra être souriant, agréable et énergique mais aussi avoir envie de discuter avec le client.

  1. Le minimalisme

On postule pour un job d’été donc, il ne faut pas en faire trop. Inutile de mettre trop en avant son diplôme de grande école si l’on veut être vendeur en magasin. Il faut savoir être synthétique, lister les expériences passées en termes d’emplois saisonniers, surtout celles en rapport avec le job que l’on vise.

  1. L’esthétique

Valoriser l’esthétique du CV permet à une candidature d’être attractive. Il s’agit d’un job saisonnier, il faut donc créer un modèle qui s’adapte à la situation. Par exemple, quelqu’un qui cherche un emploi dans la restauration pourra éditer son CV avec des icônes de chef cuisinier ou de fourchettes. On peut se montrer un peu plus original, faire preuve de créativité.

  1. La lettre de motivation

Les recruteurs ne demandent pas systématiquement une lettre de motivation et s’ils la demandent, c’est pour tester le niveau de maîtrise de la langue des candidats. Si une lettre de motivation est exigée, elle doit être synthétique: trois lignes de présentation puis quatre lignes sur sa motivation et trois lignes de conclusion. Il ne faut pas trop en faire et bien mettre en avant les expériences. Si la candidature se fait par courrier électronique, la lettre de motivation doit être envoyée en pièce jointe avec le CV et il faudra la différencier avec le mail de motivation qui doit être une version encore plus synthétique que la lettre de motivation elle-même.

  1. L’univers de l’emploi

Le candidat doit vraiment axer l’entretien sur les points forts de sa personnalité, toujours en adéquation avec le profil recherché. Dans l’univers sportif, par exemple, un candidat qui postule chez un vendeur d’articles de sport devra mentionner ses loisirs sportifs et montrer qu’il connaît l’univers de l’entreprise.

Dans les secteurs de la restauration ou du tourisme, il faut avoir un bon niveau d’anglais et valoriser ses séjours à l’étranger. Le candidat peut même proposer un entretien bilingue pour mettre en valeur sa maîtrise de la langue.

Notis©2016