Un stylo et du papier pour mieux mémoriser
Publication : 29 avril, 2014 > par Mary Mazur | Catégorie(s) : NTIC, R.H. | Commentaire(s) (Un commentaire)

Ordinateurs portables, téléphones intelligents (ou smartphones), montres intelligentes, tablettes… nous ne manquons de rien aujourd’hui pour nous aider à garder une trace de nos faits et gestes quotidiens. Cependant, pour se rappeler plus facilement des faits les plus marquants, il semble préférable de se servir simplement d’un stylo et du papier. En effet, une étude a découvert que pour qu’un fait soit facilement gravé dans la mémoire, il faudrait mieux se servir d’un stylo que d’un clavier.

Rendement nuisible

Une équipe de psychologues a effectué des tests sur la façon dont les étudiants retiennent les cours dispensés en conférence (ou amphithéâtre). Il a été constaté que les étudiants adeptes de notes manuscrites comprennent plus facilement les concepts enseignées. Pam Mueller, Professeur à l’Université de Princeton (USA), a déclaré qu’un étudiant qui utilise un stylo et du papier pour prendre des cours est susceptible de s’en rappeler plus tard, qu’il ait ou non eu la possibilité de relire ses notes. Selon le Professeur Mueller, les étudiants utilisent généralement les ordinateurs portables pendant les conférences pour jouer ou acheter en ligne. « Comme le montre cette étude, même lorsqu’ils sont utilisés pour prendre des cours, les ordinateurs portables nuisent au rendement scolaire », a-t-il ajouté.

Transcription « bête »

Les chercheurs ont examiné 65 étudiants ayant assisté à une  conférence qu’ils ont enregistrées armés soit d’un stylo et du papier, soit d’un ordinateur portable. Une demi-heure plus tard, ces étudiants ont reçu une série de questions de rappel et de compréhension portant sur les conversations tenues au cour de la conférence. Le résultat, publié dans la revue « Psychological Science », montre que les utilisateurs d’ordinateurs ont pris près de deux fois plus de notes, mais ont été incapables de répondre correctement aux questions. Contrairement, aux étudiants qui continuent de prendre les cours à l’ancienne, les utilisateurs de clavier sont fondamentalement beaucoup plus enclins à transcrire « bêtement » les cours.

Notis©2014


Étiquettes : , , ,